Un homme et ses sources

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Maire de Notre-Dame-de-la-Salette depuis 2009, Daniel Malette est également membre fondateur du Grenier des Collines, une banque alimentaire instaurée en 2008. Après un exil en Alberta où il a habité pendant six ans, il est de retour à Notre-Dame-de-la-Salette, sa ville natale, depuis 1995. Entrevue avec un homme bien enraciné dans son patelin chéri.

1.Votre moment préféré de la journée?

«Le matin!»

2.Pourquoi la politique municipale?

«J’ai décidé de m’impliquer dans ce domaine parce que j’aime mon village! Je voulais aussi donner de mon temps à l’épanouissement de la municipalité.»

3.Café ou thé?

«Un peu café, un peu thé…»

4.Participez-vous aux tâches ménagères?

«Oui… On ne pas dire beaucoup mais je me débrouille!» (rires)

5.Quelle est la première image qui vous vient en tête lorsque vous pensez à Notre-Dame-de-la-Salette?

«Ça me fait penser un peu aux Laurentides… Avec les montagnes et les beaux paysages! Un peu village de style carte postale!»

6.Votre dernière pensée avant de vous endormir?

«J’essaie de ne pas en avoir…» (rires)

7.Pourquoi une municipalité plutôt qu’une grande ville?

«C’était pour revenir aux sources… Il faut partir pour revenir. J’ai vécu à l’extérieur de la province et je suis revenu dans le coin! J’aimais la ferme… Je ne suis pas un gars qui aime la ville! À l’occasion pour les emplettes et par affaires mais sinon…»

8.L’adolescent que vous étiez en trois mots?

«Tranquille, timide et pas trop jaseur…»

9.Quelle est votre devise?

«Je n’en ai pas vraiment… Ça ne se dit peut-être pas? Ça se dit mais le moment est pas choisi…» (rires)

10.Votre mauvaise habitude?

«Je ne sais pas si c’est une mauvaise habitude mais j’aime bien faire du social. Des fois, ça prend un peu de temps… Beaucoup de temps! Quand je rencontre des gens, ça jase un peu plus que prévu! Mon fils me le disait quand j’allais chez ma mère: "je vais m’en retourner, ça te prend trop de temps"…» (rires)

11.Quel était votre rêve d’enfance?

«J’espérais percer dans le hockey. J’étais sportif! J’aurais aimé jouer au plus haut niveau possible! Je voulais aussi avoir un bon métier!»

12.Qu’est-ce qui vous met mal à l’aise?

«Des chicanes entre copains ou dans la famille proche…»

13.Quel est votre sujet de discussion favori?

«Un peu de tout! J’essaie de discuter surtout d’actualité. C’est varié!»

14.Quelle est votre plus grande motivation à titre de maire

«C’est de faire progresser la municipalité et de trouver des stratégies pour attirer le monde. Pour qu’ils viennent s’installer ici! Je veux aider au développement et nous faire connaître…»

15.Pour vous, la liberté c’est…

«Vivre et laisser vivre!»

16.Si vous pouviez être téléporté immédiatement, où iriez-vous?

«Quelque part dans le bois… À la chasse!»

17.Une odeur que vous détestez?

«L’ammoniac ou les produits forts… Le javellisant! Tout ce qui accroche aux narines comme par exemple la moufette.»

18.Lorsque vient le temps de vous informer, êtes vous du type «radio», «télé», «Internet» ou «journal»?

«Présentement, c’est surtout la télévision et la radio! Un peu le journal… Internet, je ne suis pas encore assez à l’aise.»

19.Qu’est-ce qui vous met les nerfs à vif?

«Je ne suis pas du genre à m’irriter rapidement… J’ai de la patience! Mais c’est certain que je n’aime pas me faire bullshiter…»

20.Quel est votre côté quétaine?

«Mon vieux linge! Je ne suis pas la mode… Je ne suis pas du genre à agencer les couleurs!» (rires)

21.Que pensez-vous de Facebook et de Twitter?

«Je pense que les gens doivent être prudents avec ça! Tu dévoiles ta vie privée… Je suis moins à l’aise avec ça.»

22.Avez-vous peur de vieillir?

«Non!»

23.Quelle est la plus grande invention de l’Histoire?

«L’avion… Le cellulaire… Le bateau!»

24.Qu’est-ce qui cloche présentement au sein de la politique?

«C’est dur à dire… Peut-être que c’est la communication? Il faudrait peut-être que les politiciens soient plus près des gens ou qu’ils communiquent mieux…»

25.Dans 10 ans, vous serez…

«À ma retraite? Ça m’étonnerait… J’ai des plans mais ils sont embryonnaires pour l’instant.» (rires)

26.Quel est le plus grand défi auquel devra faire face Notre-Dame-de-la-Salette au cours des prochaines années?

«Ça sera d’essayer d’attirer les jeunes pour qu’ils viennent s’installer ici… La croissance démographique! Plus ça avance, plus on constate que c’est un grand défi!»

27.Si vous pouviez entrer dans la peau d’une célébrité l’instant d’une journée, qui choisiriez-vous de devenir?

«J’aimerais me retrouver dans la peau d’un athlète olympique! De voir le sentiment que ça donne de commencer à zéro et d’atteindre ton but… Ces gens-là accomplissent tellement de choses pour arriver au sommet! Avoir la médaille d’or au cou…»

28.Ce que vous aimeriez qu’on dise de vous?

«Que je suis chaleureux et recevant

29.Quelles sont les trois objets que vous apporteriez avec vous sur une île déserte?

«Un couteau. Pour ma défense et pour faire à manger. Des allumettes et une gourde! Le strict nécessaire.»

30.Le mois de novembre, ça signifie quoi pour vous?

«La chasse aux chevreuils! Ça veut aussi dire que l’hiver s’en vient… Mais ça ne me dérange pas! De toute façon, même si ça me dérangeait, il va être là pareil.» (rires)

31.Quelle est votre plus grande peur?

«La perte de l’un de mes enfants ou d’un membre de ma famille… Mais je pense que de perdre un de mes enfants…»

32.Pour vous, la magie c’est…

«C’est l’évasion… Ça laisse présumer que peut-être qu’il y a quelque chose d’inexplicable. Ça laisse toujours un doute…»

33.Nous sommes samedi soir, vous n’avez rien de prévu. Que faites-vous?

«Rien! Je suis pantouflard!» (rires)

34.Qu’est-ce que vous possédez de plus précieux?

«Des choses qui appartenaient aux descendants de ma famille… Par exemple, le contrat de la ferme où j’habite qui date de 111 ans. J’aime aussi les antiquités, surtout celles qui ont rapport avec ma famille. Les vieux outils de la ferme… Ç’a une valeur sentimentale mais c’est aussi le fun de comparer avec aujourd’hui.»

35.Combien d’heures dormez-vous en moyenne par nuit?

«En moyenne, à peu près sept heures!»

36.La plus grande chanson de l'histoire?

«Je ne suis pas vraiment un amateur de musique… J’aime bien les chansons de Ginette Reno.»

37.Une émission de télévision qui vous cloue au divan?

«Il y a un programme que je regarde de temps en temps, c’est Yamaska. Je l’écoute quand j’ai le temps. Sinon, il n’y a rien que j’écoute religieusement!»

38.Relatez un moment marquant de votre vie?

«La naissance de mes enfants… Ma fille est venue au monde en Alberta! Quand c’est arrivé, j’étais face aux Rocheuses! Je vois cette image là… Il faisait soleil… C’était beau!»

39.Un trait de caractère que vous aimeriez transformer?

«J’aimerais être capable de commencer un job et le finir! Pas faire quatre ou cinq choses en même temps… À un moment donné, tu tournes en rond!»

40.Quel type de personne vous inspire?

«J’aime les personnes qui se dévouent pour aider les autres! Ceux qui ne cherchent pas toujours la gloire. Quand je rencontre ce type de personne-là, j’essaie d’écouter ce qu’elles ont à dire! Par exemple, les gens qui aident les personnes de la rue.»

Lieux géographiques: Notre-Dame-de-la-Salette, Laurentides, Yamaska Alberta

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires