Un beach party nocturne version 2012

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour la quatrième année de son événement haut en couleurs Big Bang, l’équipe d’Orkestra n’a pas lésiné sur les moyens pour attirer les foules. Le 28 juillet à Mont-Cascades, les fans de sports extrêmes et de musique pop électronique pourront vivre ce qui est annoncé comme «la» nuit blanche de l’été.

De 20h à 2h, le parc aquatique sis à Cantley se transformera en méga beach party version contemporaine alors que les glissades d’eau illuminées seront accessibles et des démonstrations époustouflantes signées par les meilleurs riders de motocross seront à l’affiche.

Surtout, disposant d’un budget d’exploitation de 150 000$, le Big Bang prend un nouveau tournant cette année en misant sur un volet musical qui risque de faire tourner les têtes.

En l’espace de cinq heures, le chanteur de RnB et hip hop Karl Wolf, l’étoile montante Kristina Maria, le rappeur new-yorkais Fatman Scoop et le DJ canadien SkratchBastid se succéderont sur la scène dotée d’un système de projection sur écran LED, sans oublier le groupe de la Nouvelle-Écosse de l’heure Radio Radio et le DJ allemand Mischa Daniels.

«On retrouvera sur scène des artistes de renom rarement réunis en une seule et même soirée», a déclaré Alex Van Dieren, co-président d'Orkestra, firme qui se cache aussi derrière le Festibière de Gatineau.

Se gardant de tout révéler lors du point de presse, les organisateurs promettent plusieurs autres surprises aux festivaliers, dont un spectacle de pyrotechnie.

Autre nouveauté cette année, un service de navettes sera offert à l’aller et au retour de l’événement.

Même si les18-25 ans sont plus enclins à fréquenter ce genre d’événement, Orkestra insiste pour dire que tout le monde a son carton d’invitation pour la fête. De 5000 à 6000 personnes sont attendues sur le site.

«C’est grand public, c’est ouvert à n’importe qui voulant vivre une expérience unique. Ce qui est plaisant avec le parc aquatique Mont-Cascades, c’est qu’il est en montagne alors on utilise la nature partout autour. Ça créé un décor unique, il faut être là pour le comprendre», souligne Colin Laramée-Plouffe, président de l’entreprise.

Pas question non plus que le party ait des allures de beuverie. Tout a été pensé pour que les dérapages soient évités, y compris la présence de pas moins d’une quarantaine d’agents de sécurité.

«On retrouvera sur scène des artistes de renom rarement réunis en une seule et même soirée» Alex Dan Dieren, co-président, Orkestra

«C’est simple, on s’assure de limiter le nombre de bars. S’il y a un millier de personnes et sept lieux de vente d’alcool, c’est facile de perdre le contrôle. Dans notre cas, toute l’action se fera à l’avant et les deux seuls bars seront complètement à l’arrière, c’est notre recette secrète pour que les gens demeurent attentifs au spectacle», indique Alex Van Dieren. «Par contre, c’est certain qu’il y aura toujours des abus, comme dans tout festival ou événement», rajoute-t-il.

Les billets pour cette soirée sont en pré-vente au coût de 35$ chez quelques détaillants. À la porte le 28 juillet, l’accès sera de 45$. Détails: www.megabigbang.com

Organisations: DJ canadien SkratchBastid

Lieux géographiques: Cantley

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires