La 22e exposition estivale Guindon convie les visiteurs à partir du 28 juillet

François Robert
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’aquarelliste Jean-Yves Guindon prépare fébrilement la 22e exposition estivale et champêtre de ses œuvres qui sera présenté cette année du 28 juillet au 5 août directement dans la cour de l’artiste sur la route 321 à Saint-André-Avellin. 

Ses œuvres sont inspirées presque exclusivement de paysages de la Petite-Nation. Par contre, prévient-il, ses tableaux sont désormais peints par mémoire environ 75% du temps. Ces paysages sont moins facilement reconnaissables qu’avant, car encore plus le résultat d’amalgames et de relectures de l’artiste.

 

Selon M. Guindon, au cours des dernières années, environ 30% des visiteurs provenaient de Gatineau et de la Petite-Nation. Le reste des visiteurs provenaient des autres régions du Québec, d’Ottawa et des municipalités de l’Ontario français longeant la rivière des Outaouais sur l’autre rive. «Nous recevons environ 2000 visiteurs en 9 jours », explique-t-il.

 

Son médium de prédilection demeure l’aquarelle. «Je ne suis pas encore allé au bout de cette aventure et de ses possibilités. L’aquarelle demande beaucoup plus d’anticipation et de précision d’exécution que l’huile, explique-t-il, avec l’huile il est possible de mettre une autre couche et de masquer une erreur, pas avec l’aquarelle.»

 

En plus de ses aquarelles plus «classiques», il produit dorénavant de plus en plus de toiles en technique mixte et semi-abstraites. Cette autre lignée de toiles est une raison de plus pour passer voir l’exposition. Sans compter que celle-ci est désormais encore plus une histoire de famille avec sa femme Jeannette qui expose aussi des créations de son atelier (broderies et dentelles), ainsi que le fils Jean-Pierre qui offre des reproductions giclées et numérotées des tableaux du père a une fraction du prix des originaux.

 

Dommage que le regretté maître aquarelliste d'origine hongroise, Zoltan Szabo, ne soit plus là pour apprécier le bout de chemin parcouru par celui à qui il avait donné une fin de semaine de cours au début de sa carrière, en plus de visiter une de ses premières expositions solo pour offrir plusieurs conseils et critiques constructives.

Lieux géographiques: Gatineau, Québec, Ottawa Ontario

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires