Sections

La 9e édition du Grand défi Pierre Lavoie est lancée

Pédaler pour la cause    


Publié le 15 juin 2017

Pierre Lavoie, sa conjointe et ses enfants, quelques minutes avant le départ.

©Photo: TC Media – Marie-Gabrielle Gagné

DÉPASSEMENT. C’est sous le soleil et dans un tonnerre d’applaudissements que les 1070 cyclistes prenant part à la 9e édition du Grand défi Pierre Lavoie se sont lancés dans cette incroyable aventure jeudi soir. L’ambiance électrisante avait envahi le quai d’escale de La Baie pour cette occasion. 

Fébrilité, c’est le mot utilisé par tous pour exprimer le sentiment qui les habitait quelques minutes avant le départ pour le trajet de 1000 km. Après des mois de préparation, le moment tant attendu était venu.  « C’est un défi magnifique avec une organisation magnifique pour une cause incroyable. C’est pour la vie, pour la forme, sans être moralisateur. J’ai juste hâte de commencer », a confié le comédien Hugo Giroux, quelques minutes avant le départ.

La foule regroupée pour le départ semblait être à perte de vue.
Photo: TC Media – Marie-Gabrielle Gagné

Après avoir quitté La Baie, les cyclistes des 215 équipes participantes traverseront la Réserve faunique des Laurentides, là où ils accompliront la première étape du long parcours.  « Vendredi matin, nous serons à Québec, ensuite Portneuf, Trois-Rivières, Joliette et après ça on s’en va dans les Laurentides, Mont-Tremblant, Outaouais jusqu’à Gatineau pour terminer à Montréal dimanche matin », explique la directrice des communications du Grand défi Pierre Lavoie, Stéphanie Charette.

Puisque le trajet diffère à chaque année, quelques nouveautés renouvellent cette 9e édition, dont la plus longue étape jamais parcourue : un trajet de 144 km entre Mont-Tremblant et Gatineau. « Le but c’est d’aller toucher d’autres municipalités avec un nouveau trajet et aussi de voir les jeunes qui ont amassé des cubes », ajoute Mme Charette.

Une cause rassembleuse, un impact concret

Que ce soit pour la jeunesse, l’activité physique ou les maladies orphelines, Pierre Lavoie a su rassembler les gens dans une grande aventure. La motivation des gens est telle, que l’organisation a annoncé qu’un montant de plus de 2,2 M$ pour la cause des saines habitudes de vie chez les jeunes a été amassé cette année.

L’humoriste Philippe Laprise en est à sa deuxièeme participation au 1000 km du Grand défi Pierre Lavoie.
Photo: TC Media – Marie-Gabrielle Gagné

« La cause des jeunes m’a toujours touché. Plus on bouge, plus on est en santé, plus on est allumé, plus on est vivant, plus ça va bien, donc c’est très positif de bouger », souligne l’humoriste Philippe Laprise, qui en est à sa deuxième participation.

Un défi de groupe

L’engouement envers cet événement est indéniable. Les équipes reviennent chaque année, mais un roulement se produit au sein de chaque équipe, laissant la chance à de nouveaux cyclistes de prendre part à ce défi.

 « Il y a un peu moins de 50 % des cyclistes qui sont nouveaux. Les équipes reviennent d’année en année, mais il y a de nouveaux membres qui se joignent aux expérimentés. Ça leur permet aussi de toucher de nouvelles communautés », affirme la directrice des communications du Grand défi Pierre Lavoie.

Cette rotation apporte aussi beaucoup à l’esprit d’équipe comme le confirme l’équipe d’Alma Acura, rencontrée peu avant le départ. « C’est un apprentissage, c’est le fun d’avoir des vétérans, c’est rassurant », exprime l’un des membres.

Le Grand défi Pierre Lavoie en chiffres

1000 km

1075 cyclistes

215 équipes

103 000 000 cubes énergie

Plus de 2,2 M$ amassés cette année

Plus de 18 M$ remis aux écoles depuis le début