Sections

Karaté Sunfuki s’installe à Buckingham


Publié le 31 juillet 2017

Sandra Fournier et Manuel Gendron auront leur école de karaté très bientôt sur l’Avenue de Buckingham.

©Photo gracieuseté

OUVERTURE. Un nouveau dojo de karaté, de style Kenpo, verra le jour au 400D Avenue de Buckingham. Karaté Sunfuki ouvre ses portes le 26 août. 

Les copropriétaires, Sandra Fournier et Manuel Gendron, tout deux détenteurs d’une ceinture noire, mentionnent que leur style de karaté est axé surtout sur l’autodéfense. «Nous avons un enseignement de style Kenpo traditionnel. Karaté Sunfuki se distingue en offrant un volet compétitif avec ses équipes de compétitions reconnues parmi les plus grosses au Canada», explique M. Gendron.

Selon lui, c’est le moment de s’inscrire puisque c’est le commencement de ce nouveau dojo où l’entièreté des élèves devrait être ceinture blanche au départ. «Notre école de Buckingham accueillera autant les élèves débutants que les avancés, et ce en tout temps, car il sera possible de s’inscrire tout au long de l’année», précise tout de même celui dont l'école sera la plus éloignée des autres dojos des Centres de karaté Sunfuki qui se situent pour la plupart dans les environs de Montréal.

Si le couple a choisi de s’installer à Buckingham, c’est parce que Mme Fournier a grandi dans le secteur. De plus, il croit que le marché est favorable, même si d’autres endroits, comme l’École de Karaté Cama, offrent des cours d’arts martiaux dans le secteur. «Nous avons des approches différentes.  Je pense que Buckingham est un marché qui peut accueillir plus d’une école de Karaté»», estime-t-il.

C’est très familial Sunfuki. On prend autant les petits que les gens plus âgés qui veulent se remettre en forme.

Manuel Gendron

Des cours seront offerts pour toutes les tranches d’âge, allant des jeunes enfants de deux ans aux personnes adultes.  «Il va y avoir des cours de karaté en tant que tel, mais aussi des cours optionnels plus poussés sur différents aspects plus spécifiques», informe l’instructeur. «Il va aussi y avoir différentes activités connexes, comme Les soirées mini ninja, où les parents pourront laisser leur enfant au dojo pour écouter un film et jouer à des jeux. Pendant ce temps, les parents pourront en profiter pour faire une sortie en adultes», propose-t-il.

M. Gendron invite également la population à venir visiter les locaux de près de 3000 pieds carrés de l’entreprise, le 26 août de midi à 17h. «On va avoir une journée portes ouvertes où les gens vont pouvoir venir voir nos installations, participer à des cours d’essai, gagner des prix de présence et rencontrer notre mascotte», lance-t-il.