Sections

Vanessa Lepage-Joanisse espère revenir du Mexique avec la ceinture


Publié le 2 août 2017

Depuis qu'elle est passée chez les pros, Vanessa Lepage-Joanisse n'a jamais perdu un combat.

©Photo TC Media - Archives

BOXE. La boxeuse de la Petite-Nation, Vanessa Lepage-Joanisse, affrontera la Mexicaine Alejandra «La Tigresse» Jimenez pour sa ceinture des poids lourds de la WBC dans un combat de 10 rounds, le 12 août, à Cancún.

La pugiliste de 22 ans a appris qu'elle aurait une chance au titre mondial, lorsque  son entraîneur Stéphane Joanisse l'a invitée à venir souper chez lui, il y a environ un mois. «Quand je suis arrivée, il était dans la piscine et il m'a dit de mettre mon maillot pour venir le rejoindre. On se baignait avec sa femme Mélanie et il n'arrêtait pas de répéter : on serait tellement bien dans l'eau au Mexique. Je lui ai demandé pourquoi il disait ça et c'est là qu'il m'a annoncé qu'on partait au Mexique pour un combat de championnat du monde», raconte-t-elle en spécifiant que le combat n'était pas encore officialisé à ce moment-là. «C'est un rêve pour n'importe quel boxeur d'aller en championnat du monde, donc j'ai braillé et j'ai traversé toutes les émotions qu'il est possible d'avoir lorsque j'ai appris la nouvelle», confie-t-elle.

Dès le lendemain matin, et ce même si elle travaille à temps plein en tant que massothérapeute, la boxeuse a démarré son entraînement intensif qui dure depuis maintenant un mois. Son entraîneur Stéphane Joanisse et sa femme Mélanie Trottier, son assistant-entraineur Marcellin Gaumont et son préparateur physique d'Optimum Performance Athlétique, Louis-Jean Tremblay, se sont mis au travail pour assurer sa bonne préparation pour cet «énorme combat».

«La Tigresse», mesurant 5'11' et pesant 230 livres, n'a perdu aucun de ses huit combats, dont six qu'elle a remportés par K.O. Lepage-Joanisse, elle aussi invaincue lors de ses trois affrontements, croit en ses chances puisqu'elle estime être plus mobile que les boxeuses que Jimenez a vaincues jusqu'à maintenant. «Je pense que c'est quelque chose qui l'inquiète un peu. Elle a combattu contre des filles plus statiques et elle n'a pas affronté quelqu'un comme moi qui peut lui mettre beaucoup de pression», avance-t-elle.

Je n'ai rien à perdre, puisque c'est elle qui doit défendre sa ceinture. Je m'en vais là faire mon quatrième combat sans promoteur et je n'ai que 22 ans.

Vanessa Lepage-Joanisse

«Je n'ai pas de perte de poids à faire pour le combat, donc je suis moins fatiguée et j'ai plus d'énergie. Cependant, c'est un gros défi de passer de 4 à 10 rounds», avoue-t-elle. «Dans les premiers rounds, je vais essayer d'assimiler sa force de frappe et voir si je peux me permettre de prendre des risques et de rentrer», explique celle qui a l'habitude d'attaquer ses adversaires en début de combat. «Avec 10 rounds à faire, je ne partirai pas en fou en début de combat», prévient-elle.

Le dernier combattant de l'Outaouais à s'être battu pour un titre mondial est Gaétan Hart en 1980, mais celui-ci avait perdu son combat. Lepage-Joanisse a donc la chance de devenir la première championne du monde en boxe de l'Outaouais.  «Je m'en vais pour faire bonne impression et pour gagner», assure-t-elle en précisant qu'il n'est pas question qu'elle se retrouve au sol. «Si je ramène la ceinture, ce sera une très grande fierté pour l'Outaouais et pour moi aussi également», conclut-elle.

Advenant une victoire de Vanessa Lepage-Joanisse, un combat revanche pour la ceinture mondiale est déjà prévu, au Mexique, dans le contrat signé par les deux boxeuses. À noter que le combat sera diffusé à la télévision.