Sections

Benoit Lauzon élu préfet de la MRC de Papineau


Publié le 23 novembre 2017

Benoit Lauzon quelques minutes après avoir été nommé préfet de la MRC de Papineau.

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

POLITIQUE. Le maire de Thurso Benoit Lauzon est le nouveau préfet de la MRC de Papineau.

Lors de la séance du conseil des maires du 22 novembre, les élus avaient à décider entre M. Lauzon et le maire de Montpellier, Stéphane Séguin, qui avait lui aussi posé sa candidature au poste de préfet. Après avoir entendu ce que les deux candidats avaient à dire, les élus ont voté de façon secrète et ont élu M. Lauzon. «Je remercie le conseil des maires et c’est un beau vote de confiance que les maires m’ont donné», mentionne d’entrée de jeu celui qui succède à Paulette Lalande qui occupait le poste de préfet depuis 2002. «Ce sont de grands souliers à chausser. Je pense que Mme Paulette Lalande ne se remplace pas», indique-t-il en précisant qu’il va donner «150 % de son énergie» afin de prendre la relève avec brio.

Le nouveau préfet confie qu’il va miser sur «le respect et l’écoute» durant son mandat. M. Lauzon indique qu’il n’imposera pas de vision, mais va plutôt concentrer ses efforts afin de rassembler les élus autour de la table afin qu’ils développent une vision commune. «La vision, c’est au conseil des maires qu’elle appartient et pas à moi. Je vais être là pour les aider et pour les accompagner dans les dossiers politiques qu’on a à faire et pour défendre les intérêts de la MRC de Papineau», affirme-t-il en précisant qu’il estime avoir les capacités nécessaires pour occuper le poste. «Que ce soit le développement agricole, de la villégiature, du tourisme, ou de la culture à Saint-André-Avellin, il faut travailler avec les forces qu’on a sur le territoire et les exploiter», informe-t-il.

M. Lauzon se dit bien conscient qu’il vient de s’ajouter plusieurs heures de travail par semaine en acceptant la préfecture. «Je vais avoir un horaire extrêmement chargé.» Même s’il travaillera parfois sept jours sur sept à raison d’environ 70 à 80h par semaine, il assure qu’il ne négligera pas sa municipalité. «Je suis maire à temps plein à la Ville de Thurso et je vais continuer à être maire à temps plein. L’impact ne sera pas sur les citoyens, mais plutôt sur ma famille et je la remercie de l’appui qu’elle me donne pour pouvoir me présenter préfet aujourd’hui», souligne M. Lauzon qui a été élu comme préfet pour les deux prochaines années. Son objectif est de se présenter de nouveau dans deux ans dans le but d’occuper ce poste pour quatre années au total, pour ensuite laisser le poste à un autre élu.

Je suis un travailleur acharné et un travailleur d’équipe. Je suis ici pour faire avancer les dossiers politiques de la MRC. Moi c’est de la politique que je veux faire.

Benoit Lauzon

Rappelons que M. Lauzon avait déjà tenté en vain d’être élu à titre de préfet, il y a deux ans, face à Paulette Lalande. Par la suite, il avait dit ne pas vouloir se représenter à nouveau à ce poste dans le futur. Le maire de Thurso confie qu’il a changé d’avis et a décidé de tenter sa chance de nouveau après avoir été approché par d’autres élus et des gens d’affaires qui l’ont encouragé à se présenter. «Les gens d’affaires sont le poumon de notre MRC et il faut travailler avec ces gens-là», conclut celui qui est maire de Thurso depuis 2013 et qui a été conseiller municipal pendant quatre ans.

À noter que les maires devront élire le préfet suppléant le 20 décembre, de même que choisir les trois élus qui siègeront au comité administratif de la MRC de Papineau.