Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

23 Octobre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Retour triomphant de la lutte à Buckingham

Lutte

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

ÉVÉNEMENT. La Salle des chevaliers de Colomb était remplie à craquer, alors que plus de 400 amateurs de lutte se sont déplacés, le 21 octobre, pour assister au premier gala de la Gatineau Pro Wrestling (GPW).

Les propriétaires de la GPW, Martin Villeneuve, Derick Clément, Éric Carpentier et Guillaume Charbonneau se réjouissent d’avoir pu présenter leur premier gala à guichet fermé. «Wow! La foule a embarqué du début à la fin. Il y a eu des bons combats. 400 personnes pour notre premier gala, ça promet énormément. On est fier du gala et de voir qu’il y a aussi des jeunes qui nous ont dit vouloir faire des cours avec nous», lance M. Villeneuve.

La nouvelle fédération de lutte est également fière d’avoir pu redonner à la communauté en versant la moitié de son tirage 50/50, soit 281$, à la Maison de la famille Vallée-de-la-Lièvre. «Pour nous, c’est important d’aider la communauté et on en a fait la preuve aujourd’hui», souligne M. Charbonneau en précisant que la GPW continuera d’appuyer cet organisme lors de son prochain événement.

Selon lui, la GPW a rapidement démontré qu’elle était bien «organisée et professionnelle», puisque des barricades étaient installées entre l’arène et la foule, une boutique souvenir et une cantine étaient sur place et que les lutteurs venus de l’extérieur ont mentionné avoir apprécié l’accueil. 

Depuis le début, la GPW a toujours dit qu’elle souhaitait présenter un spectacle s’adressant à toute la famille. «Il y a ça aussi qui nous rend  fiers, parce qu’on a réussi à faire un spectacle comme on voulait. Un spectacle familial avec de la lutte pure», ajoute M. Charbonneau qui se dit «Mission accomplie».

En effet, ce spectacle de lutte semble avoir grandement impressionné les tout-petits qui étaient nombreux dans la foule pour voir, entre autres, un combat opposant le célèbre homme-araignée à une momie sortie directement de son sarcophage. Les enfants semblent avoir été émerveillés par ce combat et les autres, alors qu’ils se photographiaient avec les athlètes et leur demandaient des autographes durant l’entracte et à la fin du gala.

«J’ai aimé quand c’était Thunder contre le gars avec la pelle, parce que c’était vraiment cool. À la fin Big Daddy est arrivé et j’ai déjà hâte de voir le combat au prochain gala de lutte», lance le jeune Yoan qui était accompagné de ses amis pour célébrer son anniversaire. Selon sa mère, Janik, il s’agissait de l’activité parfaite pour lui et ses amis. «C’était une belle activité pour sa fête. C’était tellement beau de les voir aller et de les voir encourager les lutteurs», conclut-elle.

La GPW tiendra son prochain gala, le dimanche 25 novembre à 14h30, à la Salle des Chevaliers de Colomb. Pour plus d’informations : GPW Wrestling sur Facebook.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média