Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

04 Novembre 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Les jeunes iront à la montagne

Projet d’aménagement de l’école de la Montagne

Mont Salettin

©Le Bulletin - Yannick Boursier

Bénéficiant d’une montagne juste en face de l’établissement, l’école de la Montagne de Notre-Dame-de-la-Salette a lancé un projet pour aménager cet endroit pour pouvoir y tenir des activités avec les élèves.

Lancé par l’ancien professeur d’éducation physique de l’école, le projet  «Une Montagne dans ma cour!» prévoit l’aménagement de sentiers dans le mont Salletin pour une utilisation dans toutes les conditions.

«On avait d’abord eu une subvention pour pouvoir acheter des raquettes et des skis de fond pour faire du plein air, explique Valérie Boissonnneault. Il travaillait beaucoup avec la montagne. Il y allait beaucoup dans le cadre de ses cours.»

C’est ce qui a motivé à pousser plus loin l’expérience en aménageant des sentiers. Des arbres seront donc élagués et les sentiers seront balisés dans les prochains mois. «On va avoir un ingénieur forestier qui va nous aider et regarder les meilleures places où nous pouvons passer.»

Le projet est maintenant poussé par d’autres membres de l’école et la nouvelle professeur d’éducation physique, mais la volonté reste la même : trouver des façons différentes de faire bouger les jeunes.

D’ailleurs, après les raquettes et les skis de fond, un projet est en préparation pour obtenir le financement pour acheter des vélos qui permettront aux jeunes d’utiliser les futurs sentiers d’une autre façon.

Printemps

D’ici la fin octobre, l’école a prévu faire le tour du mont pour regarder ce qui doit être fait pour préparer les différents sentiers. Le nombre de sentiers doit aussi être établi. Il pourrait en avoir un plus facile pour les plus jeunes et un plus difficile pour les plus vieux.

Si tout va bien, le projet pourrait être prêt à être utilisé dès le printemps prochain. Il sera utile aux élèves, mais aussi à toute la communauté, estime Mme Boissonneault. «On veut que ça serve à d’autres personnes aussi.»

L’aménagement des sentiers pourrait être qu’une première étape puisque l’école souhaite d’autres aménagements dans le futur, comme un gazebo en haut du mont pour faire une aire de repos et des panneaux d’interprétation tout au long des sentiers pour en apprendre plus sur la faune et la flore.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média