Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

08 Novembre 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Partir pour poursuivre son rêve

Meghan Fredette

©Gracieuseté

Tout quitter pour poursuivre son rêve, ce n’est pas toujours facile. C’est la décision qu’a prise cet été la patineuse artistique Meghan Fredette.

La patineuse de 16 ans pratique son sport depuis l’âge de 3 ans. Elle souhaitait poursuivre son apprentissage dans le niveau compétitif, mais elle ne pouvait pas le faire à partir de son club de Buckingham puisqu’elle ne pouvait pas avoir les heures de glace requise. Et Gatineau n’était pas une option pour elle.

Grâce à son parrain, elle avait été remarquée par une entraîneure en Mauricie. Elle a donc pris la décision de partir pour Victoriaville pour s’inscrire en option sport et poursuivre son cheminement, tout en continuant d’être suivie par le club de Buckingham.

Une décision qui s’est prise rapidement en juin et qui a demandé beaucoup de démarches, qui ont finalement réussi à se concrétiser pour qu’elle puisse étudier là-bas. «J’ai été bien encadré, indique Meghan Fredette. Beaucoup de monde était là pour moi.»

C’est grâce à l’implication de sa famille, de son club à Buckingham, de ses entraîneurs et avec l’aide d’un commanditaire qu’elle a réussi à y arriver, note-t-elle. Elle a d’ailleurs salué tous ces gens sur sa page Facebook. Une façon de lancer un message aux gens qui ont un rêve.  «Je ne suis plus seule, j’ai l’impression d’être une équipe. Merci pour tout ce que vous faite moi et surtout merci de croire en moi. À tous ceux qui ont un rêve, je vous dis : Il faut y croire et foncer…….», a-t-elle écrit.

Partir seul dans une autre ville n’est pas une décision facile à prendre, autant pour elle que son sa famille. «Au début, ç’a été difficile, souligne-t-elle. Mais on a trouvé des façons de s’ajuster, une routine.»

Pour la jeune patineuse artistique, ce changement est une nouvelle aventure, qui demande certes des sacrifices, mais qui représente surtout une belle opportunité pour elle. Et qui lui permet de poursuivre son rêve. Surtout qu’elle souhaite pouvoir entraîner dans le futur.

Compétition

Meghan Fredette pourra montrer à sa famille et ses amis les avancées qu’elle a faites au cours des dernières semaines puisqu’elle participera cette semaine au Championnat A de la section du Québec qui se tiendra au complexe Branchaud-Brière à Gatineau. Elle sera une des deux patineuses artistiques de la région présente pour cette compétition, dans le pré-novice dames.

«C’est une belle compétition, souligne-t-elle. Moi, je vais là pour m’amuser. Je n’ai pas d’attente précise. On va voir comment ça va aller.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média