Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

09 novembre 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Genesis Ritchot se livre à travers sa musique

Genesis Ritchot

©Le Bulletin - Yannick Boursier

Au fil des années, c’est à travers sa musique que Genesis Ritchot a fait passer ses émotions, ses sentiments. Aujourd’hui, il s’apprête à se livrer à ses amis avec la sortie de son album anglophone «Simple complications».

L’ancien participant de La Voix a décidé de réaliser cet album en grande partie par lui-même et pour son plaisir personnel. «Ça fait six-sept mois que je travaille sur cet album. Au début, c’était un projet personnel. Je voulais apprendre des choses en le faisant. C’est moi-même qui l’ai mixé. Ça n’a pas été fait en studio.»

Cet aspect était important pour lui. Il voulait un album authentique, qui allait le représenter. «Quand j’écris mes chansons, j’entends des choses. Et de le faire moi-même, c’était la meilleure façon de bien le sortir de ma tête.»

Il a donc pris le temps qu’il fallait avec chaque chanson pour tenter de la présenter le plus possible comme lui l’entend lorsqu’elle joue. N’étant pas pris avec des obligations de studio, il pouvait passer le nombre d’heures qu’il voulait sur chaque chanson. «Je ne prenais pas le temps des autres.»

Apprendre

L’album comptera dix chansons écrites à différents moments dans les dernières années. Elles ont été écrites au moment où ils vivaient des situations difficiles et c’est à travers la musique qu’il s’exprimait.

«J’écris principalement sur les choses qui me touche, explique-t-il. Si les gens prennent le temps d’écouter les chansons, ils vont en apprendre des choses sur moi.»

Aujourd’hui, il a passé ces moments et il est prêt à partager sa musique avec les gens. «Le moment où j’ai écrit ces chansons, c’était très difficile pour moi. Mais aujourd’hui, quand je les chante, je ne pleure pas sur le passé. Je peux revivre l’émotion, mais le gars qui a écrit ça n’est plus le même.»

C’est aussi ce qui explique le choix du nom de l’album «Simple complications». Ça représente les complications vécues au moment d’écrire ces chansons, souligne Genesis Ritchot, mais quand tu regardes ça plus tard, c’est simple en regard d’autres problèmes.

Plaisir

En proposant cet album, le jeune chanteur se fait plaisir. Il n’offrira d’ailleurs pas l’album dans des grands magasins, mais vendra les exemplaires par lui-même. «Mon but n’est pas d’en vendre 1000. Mon but est de permettre aux gens qui m’ont vu aller de mieux me connaître.»

Il souligne d’ailleurs ne pas vouloir, en ce moment, faire carrière dans la musique. Même lors de son passage à La Voix, il y allait pour s’amuser plutôt que pour y faire carrière. «J’étudie en enseignement, mais j’aime la musique. C’est une passion que je peux faire pendant des heures. Mais ce n’est pas une obligation.»

La passion le mènera, un jour, vers un autre album fait maison, assure-t-il. Un album qui le représentera avec ses nouveaux apprentissages qu’il a débutés pour faire ce premier album et qu’il entend poursuivre. D’ailleurs, il lui reste encore plusieurs chansons dans son répertoire et l’écriture se poursuit toujours.

Le lancement aura lieu dans le cadre d’un 5 à 7 le 29 novembre au Belgra Bistro Bar

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média