Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

26 décembre 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Des changements à venir au parc du Vol-à-Voile

L'Ange-Gardien

Un nouveau comité et une nouvelle vision sont prévus pour le parc du Vol-à-Voile à L’Ange-Gardien.

Une rencontre s’est tenue à la fin novembre avec les citoyens du secteur pour discuter de l’avenir de ce parc et la formation d’un nouveau comité a été décidée. La création aura lieu en début 2019.

Approché par plusieurs personnes concernant l’ajout d’infrastructures et de services dans ce parc, le conseiller du secteur, Martin Prescott a décidé de tenir cette rencontre. «On a une population fort engagée, a-t-il commenté. Ils sont arrivés avec plein d’idées.»

«On a touché vraiment plusieurs facettes. La santé, le mieux-être. On a eu comme proposition d’avoir un exerciseur qui permettrait aux gens de faire l’exercice pendant que les enfants jouent, entre autres. Les adolescents ont parlé de skate park, de patinoire, de terrain de basketball. Ce sont toutes des choses qu’on peut discuter.»

Les participants ont aussi parlé de la possibilité d’implanter une butte de neige en hiver pour permettre aux jeunes de glisser. Un projet qui est en évaluation auprès de la municipalité pour voir si c’est physiquement possible.

Contrainte

Pour le moment, la première rencontre a permis de discuter des idées générales, sans s’arrêter sur les questions d’argent ou de faisabilité matérielle, souligne M. Prescott. Mais le reste du travail devra tenir compte de ces facteurs.

C’est une des motivations derrière la création d’un comité en janvier. Ce dernier pourra établir une vision à court, à moyen et à long terme pour le parc. «Comment on peut réinventer le parc en fonction des limites et en fonction de ce que les gens veulent avoir.»

«On ne pourra peut-être pas avoir tout ce qui a été proposé lors de la rencontre, mais comment on pourrait harmoniser tout ça.»

La création du comité pourrait aussi permettre d’élargir le travail déjà amorcé avec l’ajout d’autres personnes qui ne pouvaient pas être à la dernière rencontre et de nouvelles suggestions. L’objectif du conseiller est de voir les gens s’approprier le parc.

L’arrivée d’un nouveau projet domiciliaire et possiblement d’une nouvelle école à distance de marche du parc du Vol-à-Voile sera aussi un facteur à considérer dans les projets futurs, indique le conseiller.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média