Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

27 décembre 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Gatineau élimine le tarif spécial pour les organismes

Location des heures de glace

Lors de l’adoption des nouvelles tarifications en même temps que le budget, la Ville de Gatineau a éliminé le tarif spécial qui était offert aux organismes partenaires pour la location d’heures supplémentaires.

Dans ses ententes avec les différents organismes ou associations, la Ville fournit gratuitement un certain nombre d’heures de glace préétabli pour la programmation régulière.

Si un organisme le souhaite, il peut obtenir des heures de glace supplémentaires. Selon les disponibilités. Or, en 2018, la location de ces heures de glace était de 204$ la semaine de 16h à la fermeture et la fin de semaine et de 148$ la semaine de l’ouverture jusqu’à 16h.

Toutefois, les organismes partenaires de la Ville de Gatineau pouvaient profiter d’un coût spécial pour la location des heures de glace supplémentaires qui étaient de 94$ de l’heure en 2018.

C’est ce montant qui a été abrogé dans la nouvelle tarification qui fait aussi passé les autres tarifs à 208$ la semaine après 16h et la fin de semaine et à 151$ la semaine avant 16h.

Les organismes ou associations qui voudront faire des demandes de location supplémentaire devront donc débourser entre 57$ et 114$ de plus pour ce faire.

Beaucoup d’argent

Par courriel, la Ville explique avoir abrogé ce tarif spécial pour être en lien avec ses autres tarifications. «Le tarif pour les heures de glace pour les organismes a été abrogé afin d’uniformiser les pratiques municipales pour la tarification sur les autres plateaux sportifs. Il n’y aura donc plus de différenciation entre le tarif pour les organismes et le tarif pour le privé», indique Rachel Rivard du Service des communications.

Ce changement pourrait avoir un impact important pour les utilisateurs. En 2016-2017, la Ville a facturé la location de 323,5 heures supplémentaires demandées par neuf organismes.

En 2017-2018, cinq organismes ont fait des demandes pour 59,5 heures supplémentaires. La Ville explique cette baisse par l’offre d’heures supplémentaires gratuite aux équipes qui ont participé à la Coupe Dodge qui se tenait dans la région, l’ouverture de l’aréna Duchesnay qui a été retardée de sept semaines, et des changements au cahier de charge de Hockey Québec qui a permis aux équipes d’avoir des heures supplémentaires pour le camp de sélection.

Pas de disponibilité

Contacté, le président de l’Association du hockey mineur La Lièvre de Gatineau, Vincent Britt-Guy, a souligné ne pas avoir été informé de ce changement. Mais pour son association, il n’y aura pas d’impact.

«Nous, on n’en loue pas d’heures supplémentaires, a-t-il commenté. Il n’y a jamais d’heures de disponible en soirée. Elles sont louées en avance, soit aux ligues d’adultes ou aux Flames. Sinon c’est le patin.»

Au moment d’aller sous presse, il n’avait pas été possible de parler avec les autres associations pour connaître l’impact pour Buckingham et Masson-Angers.

Commentaires

27 dcembre 2018

Michel Raymond

Je suis membre de la commission des sports,loisir et développement communautaire de la ville de Gatineau. Je suis totalement en désaccord avec cet augmentation et je me batterai lors de nôtre prochaine réunion. Encore nous allons pénaliser les jeunes de Gatineau.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média