Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

14 Février 2018

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

Les Flames en mode séries

À deux semaines de la fin de la saison

JUNIOR AAA. Il reste encore cinq matchs au calendrier et deux semaines d'activités, mais les Flames de Gatineau ont déjà la tête aux séries.

Pour la première fois depuis son arrivée dans la Ligue junior AAA à l'automne 2015, la franchise outaouaise prolongera sa saison de quelques matchs, au moins. Après une première campagne difficile et une deuxième où on a raté les séries de peu, la jeune organisation peut désormais voir les séries dans leur mire.

Et pas seulement comme figurant. Les Flames –  les anciens Mustangs en junior B en Ontario –  vont entrer en avant par la grande porte et non en passant par la fenêtre de derrière, eux qui occupent présentement le cinquième échelon au classement.

En jetant un coup d'œil à ce classement, on peut déjà cibler ces potentiels adversaires pour le «deuxième» tour des séries, puisque les six premières équipes passent toutes la première ronde.

Les Flames peuvent, au mieux, terminer en quatrième position, mais pour ce faire, ils devront tout gagner et espérer que les Panthères de St-Jérôme n'enregistrent qu'une victoire d'ici la fin du calendrier régulier.

En plus, les Braves de Valleyfield leur soufflent dans le coup. Tirant de l'arrière par cinq points, mais avec un match en mains, le club qui a pignon sur rue à Buckingham pourrait descendre jusqu'au sixième échelon.

«On risque d'affronter les Panthères ou l'Inouk de Granby. Mais peu importe qui on va affronter, on va être prêts. Depuis le retour de la pause de Noël qu'on se prépare pour ça», a mentionné Jean-François Lavergne, entraîneur-chef chez les Flames.

Ne pas avoir à disputer la première ronde serait bénéfique pour lui. Absent pour encore deux semaines, Marc-André Gauvreau sera de retour à temps pour les séries. Et ça devrait aussi permettre aux protégés de Lavergne de soigner quelques bobos ainsi que de se débarrasser de la grippe, qui ne semble pas vouloir quitter le vestiaire gatinois.

Pour les dernières rencontres, l'instructeur des Flames profitera de la situation pour évaluer quelques joueurs.

Un luxe qu'il ne pouvait pas se permettre l'an dernier. «On se battait pour une place en séries éliminatoires. Tu ne peux pas te concentrer sur la préparation pour les séries, quand tu ne sais pas si tu y sauras. Il y a tellement de variables inconnues à ce moment-là.»

Quand il observe son calendrier, Lavergne sourit. En incluant le duel de vendredi dernier, son club croisera le fer avec trois des quatre meilleures équipes au classement.

«Terrebonne, Longueuil et St-Jérôme. C'est la meilleure préparation qu'on pourrait avoir. Ce sont tous des bons tests et ça nous permet de voir ce qui nous manque. On a le temps pour s'ajuster.»

Sans ses numéros 1

Lorsqu'on regarde l'alignement des Flames de Gatineau, on ne peut s'empêcher de noter l'absence de plusieurs gros noms. La saison de Philippe Pelletier-Leblanc est terminée. Gauvreau est aussi sur la touche.

«En gros, je n'ai pas mon premier attaquant, ni mon premier défenseur et mon premier gardien», a souligné Lavergne rappelant que le cerbère Mathieu Marquis a fait le saut avec les Foreurs de Val-d'Or dans la LHJMQ.

Mais le pilote gatinois ne se plaint pas. «On a mis de la pression à personne et on voit que d'autres prennent la place. On demande aux joueurs de jouer avec leurs forces et ne pas tenter de remplacer ces joueurs», a-t-il ajouté.

Lavergne a levé son chapeau à ses attaquants de 17 ans, Mathieu Cloutier et Nicolas Sauvé ainsi que ses arrières Hugo Gamache et Nicolas Patry-Gingras qui ont pris le rôle de Gauvreau.

Quant à la situation devant le filet, Alexandre Labrèche possède la meilleure éthique de travail et attitude également, donnant toujours la chance à son équipe d'être dans le match, a estimé l'entraîneur des Flames.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média