Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

21 Février 2018

Marie Pier Lécuyer - mplecuyer@lexismedia.ca

Raconter l’intimidation pour faire une différence

©Photo Le Bulletin - Marie Pier Lécuyer

Si Ghislain Larocque a un désir, c’est de pouvoir faire la différence avec au moins une personne avec son plus récent livre, L’intimidation, ça fait mal.

C’est entre autres l’objectif de l’auteur gatinois. Dix adolescents de la région et d’ailleurs au Québec et en Ontario ont échangé avec l’auteur, conférencier et comédien du secteur de Masson-Angers, Ghislain Larocque.

De ces rencontres en ressortent dix histoires distinctes, toutes liées à l’intimidation. Ce sont par ces tranches de vie que Ghislain Larocque a voulu toucher les adolescents, le public principalement ciblé par son deuxième livre en carrière.

L’année dernière, il avait lancé l’ouvrage L’art de s’accepter, lui qui donne depuis quelques années des conférences sur l’acceptation et l’estime de soi. «C’est mon premier livre qui m’a amené à mon deuxième», explique-t-il.

«Quand les gens ont un manque d’estime de soi ou un manque d’acceptation de soi, c’est tout le temps relié à un jugement ou une intimidation», a remarqué l’auteur et conférencier, au fil de ses rencontres.

Lui-même l’a vécu étant jeune, confie-t-il. «J’ai été 30 ans de ma vie sans être capable de me regarder dans un miroir. J’ai vu comment l’intimidation peut faire mal», enchaîne l’homme.

Mais il y a quelques années, Ghislain Larocque a décidé de poursuivre son rêve, nous raconte celui qui est désormais auteur, comédien et conférencier.

Dans son livre, l’accent est mis sur les témoignages, la conclusion de chaque histoire et les outils utilisés pour s’en sortir. Mais on y trouve aussi des informations sur les différents types d’intimidation ainsi qu’une section visant les parents afin que ceux-ci soient capables de reconnaître les signes chez leurs enfants.

«Je pense qu’avec mon livre je vais pouvoir sensibiliser beaucoup de gens», espère-t-il.

Ce dernier continuera aussi à donner des conférences, notamment dans des écoles de Gatineau, Montréal, Chicoutimi, Rouyn-Noranda et Québec.

Il travaille présentement à la création d’un troisième livre sur l’acceptation de soi.

Le lancement aura lieu le 27 février, à 19h, à la salle de réception de la salle de quilles Kin Pin. Ghislain Larocque sera aussi au Salon du livre de l’Outaouais du 1er au 4 mars. Détails au slo.qc.ca

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par