Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

02 Mai 2018

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

Barriault électrisé par son prochain défi

ARTS MARTIAUX MIXTES. Le surnom de Marc-André Barriault lui colle à la peau ces derniers jours. Se disant excité par l'approche de son prochain combat, celui qu'on surnomme «Power Bar» a de l'énergie à dépenser.

«Je compte les jours. Je suis dans la meilleure forme que je n'ai jamais été. Québec est devenu ma deuxième maison. Je suis prêt à faire vibrer le centre Vidéotron», mentionne l'élève de Patrick Marcil qui se battra le 4 mai.

Ayant quitté son patelin en 2011, le Buckinois de 28 ans n'oublie pas pour autant ses racines outaouaises, là où il a commencé son sport des arts martiaux mixtes (MMA). Reste qu'il a adopté la ville de la Vieille-Capitale dans laquelle il réside depuis sept ans. C'est aussi là qu'il a trouvé l'amour.

Il sait qu'il aura l'appui de ses amis d'ici. Même certains feront la route pour l'encourager. Ils viendront s'ajouter aux 5000 spectateurs qui ont déjà payé leur billet. On estime qu'on pourrait même frôler le cap des 6000 personnes, soit un record d'assistance pour l'organisation TKO dans laquelle il fait partie.

Et si le coûteux amphithéâtre sera aussi rempli, c'est en partie à cause de Barriault. Ce dernier est la tête d'affiche du gala TKO 43. Détenteur d'une fiche de 9-1, le combattant de 6'0 défendra sa ceinture des poids moyens dans l'octogone face à Brendan Kornberger de Vancouver (9-3).

«C'est exactement le type d'adversaire que j'avais besoin. J'ai toujours eu de bons tests, mais Brendan est plus complet. Il a la force physique et des qualités de lutteur. Ce sera un combat de qualité.»

«Et la source de motivation est différente. Quand tu veux aller chercher la ceinture, il n'y a pas de pression.  Là, j'ai une cible dans le dos pour les autres aspirants. J'ai mis les bouchées doubles. Ça me motive encore plus de savoir que les autres veulent être à ma place», ajoute le principal intéressé qui a d'importantes visées.

Le diplômé en techniques de diététique ne le cache pas: sa prochaine victoire pourrait être sa porte d'entrée pour l'Ultimate Fighting Challenge (UFC), l'organisation mondiale dans laquelle George Saint-Pierre a triomphé sur la scène internationale.

«Je sais que ça fait partie de pourparlers plus sérieux. Avec une victoire convaincante, ça livrera un message: celui que j'ai ma place en UFC», indique Barriault qui s'entraîne avec plusieurs grands noms tels que l'ancien professionnel, Patrick Côté.

Rencontrer sa copine… dans l'octogone

La soirée du gala, Marc-André Barriault aura un œil attentif sur un combat le précédant. Pas pour observer un potentiel opposant. Il surveillera un duel féminin qui mettra aux prises deux recrues de TKO.

Jade Masson-Wong fera ses débuts pros. Qui est-elle? La copine de Marc-André Barriault.

«C'est drôle, car notre histoire est un peu comme Roméo et Juliette. Elle s'entraînait dans un gym rival. Je l'avais vu combattre dans un événement il y a plus de trois ans. Elle m'a tombé dans l'œil, mais je ne l'ai pas approché. C'est elle qui m'a contactée le lendemain», raconte le jeune homme au gabarit imposant.

Sachant qu'ils vont être du même gala, les amoureux ont donc combiné l'utile à l'agréable en agençant leur horaire. Camp d'entraînement, régime avant-combat. Tout a été ajusté, sans modifier les grandes lignes de leurs habitudes.

«Elle a pu vivre l'envers du décor avec mes précédents combats. Elle a de grosses ambitions. En ce moment, elle et moi, on respire la confiance. On en mange. On a la chance de pouvoir se supporter mutuellement», souligne Power Bar qui a porté les couleurs des Tigres de Hormisdas-Gamelin en football.

Ce gala marquera les débuts de Masson-Wong avec TKO, mais il pourrait aussi être le chant du cygne avec l'organisation pour Barriault, lui qui attend l'appel de la UFC.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média