Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

31 juillet 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

L’organisation et la complexité du monde, selon Diane T. Tremblay

Diane Tremblay CAC

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

L’exposition Tissage et mécanisme est présentée jusqu’au 14 septembre.

ART VISUEL. La Saguenéenne Diane T. Tremblay expose ses œuvres, au Centre d’action culturelle à Saint-André-Avellin, jusqu’au 14 septembre.

Son exposition, intitulée Tissage et mécanisme, présente sept encres de chine noire sur papier grand format. «Le matériau papier intervient autant dans l’œuvre que l’encre. C’est vraiment une rencontre entre les deux. Je travaille avec le pinceau et je gratte beaucoup le papier. Je le déchire et je le coupe également. Je procède par différentes couches pour avoir des effets de transparence et de texture», dit-elle pour expliquer sa façon de travailler. «Je passe beaucoup de temps sur mes œuvres et j’aime ça. Je ne veux pas que ça se fasse facilement, mais plutôt que ça se fasse avec du temps.»

L’artiste s’affaire autour de l’impression donnée au premier regard, mais au deuxième regard les couches se distinguent et l’on constate la complexité du tout, «un trompe-l’œil». La représentation du fil est très présente dans son travail. «J’ai beaucoup manipulé le papier à la manière d’un fil», reconnait-elle. Ce fil s’entrecroise, crée des motifs, s’entremêle et écrit une forme de langage, spécifie Mme Tremblay. L’artiste explore la superposition des formes découpées et amovibles, les jeux d’équilibre et les mécanismes. Ce qui apparaît au premier coup d’œil n’est jamais ce dont il s’agit réellement. Ce qui est grand ne se mesure pas à l’échelle. Tout est question de perception, pour Mme Tremblay.

tissage et mécanique cac

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

«Le matériau papier intervient autant dans l’œuvre que l’encre. C’est vraiment une rencontre entre les deux.» -Diane T. Tremblay

«Mon travail est inspiré de la façon dont on se structure les êtres humains et de la façon dont le monde est structuré. C’est plein d’émotions liées à l’organisation humaine et la complexité que ça représente», informe celle qui a surtout l’habitude d’exposer ses créations à Montréal. Elle se dit très heureuse de pouvoir afficher ses œuvres dans la région pendant deux mois. «C’est important pour moi de faire voir mon travail. J’aime exposer mon travail à Montréal, mais j’aime aussi faire voir mon travail à l’extérieur. Il ne faut pas se limiter à exposer dans les grands centres. Je pense que les petits centres, comme ici, ont un rôle important à jouer pour dynamiser et diffuser la création artistique», conclut-elle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média