Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

07 Août 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Les derniers travaux de sécurisation se feront en septembre

Mine Wallingford-Back

©Le Bulletin - Archives

La Mine Wallingford-Back devrait être complètement sécurisée d’ici la fin du mois de septembre.

SÉCURISATION. Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) a publié un appel d’offres pour la construction et l’installation d’un grillage dont le but est de fermer la dernière ouverture donnant encore accès aux visiteurs à la Mine Wallingford-Back

L’été dernier, deux des trois accès au site qui a énormément défrayé les manchettes dans les dernières années ont été bloqués. En principe, l’accès à cette ancienne mine de quartz et feldspath, qui a été exploitée entre 1925 et 1972, sera impossible au terme des travaux qui seront exécutés en septembre.

«Il y avait au départ trois accès et deux ont été bloqués à l’été 2017. Il s’agissait des plus utilisés par les personnes qui visitaient le site. La troisième ouverture présente une géométrie, une localisation et une envergure qui ont demandé un travail d’arpentage et d’ingénierie plus poussé que les deux autres», spécifie le relationniste de presse du MERN, Sylvain Carrier.  

Pour le moment, M. Carrier ne peut divulguer le coût des travaux, mais celui-ci sera disponible, après le 16 août, lors de l’octroi du contrat. Les travaux doivent être terminés au plus tard le 28 septembre, selon l’appel d’offres.

Rappelons que les élus de la MRC de Papineau ont demandé la  sécurisation de la mine Wallingford-Back en avril 2017 au MERN. La raison principale était que plusieurs résidents de Mulgrave-et-Derry ont été incommodés par les nombreux visiteurs qui envahissaient le site depuis que plusieurs médias avaient mis de l’avant sa beauté.

La fermeture des accès a aussi été motivée, car il a été jugé qu’il était non-sécuritaire de s’y aventurer. À noter qu’un homme a été transporté à l’hôpital après avoir fait une chute de quelques mètres à la mine Wallingford-Back en juillet 2017.  

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par