Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

12 Septembre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Les libéraux promettent une phase 3 d’élargissement de l'A-50

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Les candidats libéraux, Alexandre Iracà et Marc Carrière, ont annoncé l’intention de leur parti de réaliser une troisième phase d’élargissement de l’autoroute 50.

ÉLECTIONS.Les candidats libéraux de la région s’engagent à lancer une phase 3 pour l’élargissement de l’Autoroute 50, entre les sorties Doherty et Plaisance, dès le lendemain du scrutin du 1er octobre si leur parti est reporté au pouvoir.

«Une phase extrêmement importante qui va partir de la pesée des camions lourds de la fin de la phase 1 qui va débuter en 2019 jusqu’ici à Plaisance, un quatre voies, une distance de 23 km au coût approximatif de 170 millions», a annoncé le candidat et député sortant dans Papineau, Alexandre Iracà, en compagnie du candidat et député sortant dans Chapleau, Marc Carrière, le 12 septembre lors d’un point de presse.

Dès le 2 octobre, les candidats libéraux de l’Outaouais s’engagent à amorcer la planification des plans et devis pour la réalisation de cette troisième phase. Ensuite, entre 18 et 24 mois plus tard, les travaux d’élargissement devraient débuter pour la phase 3, alors que la phase 1 devrait être sur le point de se terminer à ce moment-là.

Rappelons que la phase 1 de 8 km, entre la sortie Lépine et le chemin Doherty, est déjà confirmée. Les travaux devraient débuter à la fin de 2019 et se terminer en 2021. Une phase 2 de 23 km est également en cours de réalisation entre Lachute et Mirabel. Les travaux débuteront à la suite du processus d’appel d’offres. «On va y aller par phase, mais on va la faire à quatre voies l’autoroute 50 pour la sécurité», lance M. Iracà.
 
Questionné au sujet des récents travaux de sécurisation, M. Iracà a fait savoir que tout a été planifié en conséquence de l’éventuel dédoublement des voies de l’artère routière.  «L’éclairage a été installé en prévision de l’élargissement de l’autoroute 50 à quatre voies. Lorsqu’on a fait l’autoroute 50 en 2012, il y a des terrains qui avaient déjà été expropriés dans le but d’élargir. Tout ce qui est fait, c’est en prévision d’un quatre voies d’un bout à l’autre sur l’autoroute 50», dit-il en précisant que certains poteaux d’éclairage devront certainement être déplacés.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par