Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

26 Septembre 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Destroismaisons s’engage à «prendre le pouls» du comté régulièrement

Destroismaisons s’engage à «prendre le pouls» du comté régulièrement

©La Petite-Nation - Yannick Boursier

Yves Destroismaisons fera des tournées dans son comté régulièrement s’il est élu.

ÉLECTIONS. S’il est élu, le candidat du Parti québécois (PQ), Yves Destroismaisons, s’engage à faire des tournées régulièrement sur le territoire afin de connaître et répondre aux divers besoins des citoyens de Papineau.

«Un engagement que je fais c’est de rencontrer peut-être trois ou quatre fois par année les élus municipaux, les groupes communautaires et les citoyens pour discuter des réalités du territoire et prendre le pouls de la population», promet M. Destroismaisons. «Pour moi, un député doit être à l’écoute des citoyens et être présent sur le terrain pour être en mesure de prendre des décisions éclairées à Québec. Si je suis élu, j’ai l’intention de voter pour des projets de loi qui vont être utiles pour les citoyens de Papineau.»

Le péquiste réitère qu’il a le comté de Papineau à cœur, alors qu’il rappelle qu’il a toujours fait partie de ses habitudes de s’impliquer dans sa communauté. «Ça fait 30 ans que je suis dans la communauté et que j’y suis impliqué», dit-il en énumérant plusieurs projets sur lesquels il a travaillé. «Les gens de la Petite-Nation reconnaissent que je suis impliqué depuis longtemps et ils me disent qu’ils peuvent me faire confiance», fait savoir celui qui dit n’avoir pratiquement manqué aucun événement dans son comté depuis l’annonce de sa candidature. «J’ai été présent partout!»

Lors de ses rencontres avec les électeurs, M. Destroismaisons indique avoir parlé «un peu» de l’indépendance du Québec sans mettre l’accent sur ce sujet. «On voit que les gens sont un peu craintifs par rapport à ça, mais ce n’est pas un enjeu actuellement», ajoute-t-il en spécifiant que le PQ s’est engagé à ne pas faire de référendum dans un premier mandat.

Pour finir, il invite les électeurs à voter pour lui s’ils veulent un député «impliqué dans son milieu, qui va continuer son travail d’implication, qui va être à l’écoute, qui va défendre les gens et qui va s’assurer que l’Outaouais et Papineau reçoivent leur juste part», conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média