Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 janvier 2019

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Lac-des-Plages suivra de près le dossier de Notre-Dame-de-la-Salette

Lac-des-Plages

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

MUNICIPALITÉ. Si Notre-Dame-de-la-Salette parvient à changer de MRC, Lac-des-Plages pourrait également tenter sa chance pour s’annexer à la MRC des Laurentides.

C’est ce que semble avancer le maire de Lac-des-Plages, Louis Venne, qui rappel que sa municipalité avait déjà tenté de quitter la MRC de Papineau pour s’affilier à la MRC des Laurentides dans le passé.

«J’attends de voir ce que le gouvernement va décider avec la demande de Notre-Dame-de-la-Salette. Dans les années 1990, on avait fait la demande pour changer de MRC, car nous on se voit davantage dans les Laurentides, et ça n’avait pas fonctionné. Si jamais le gouvernement actuel fait ça, moi je fais juste attendre», annonce le maire en entrevue avec le journal La Petite-Nation.

Questionné davantage à savoir s’il compte réellement aller de l’avant avec une demande officielle pour une étude, comme l’a fait récemment Notre-Dame-de-la-Salette avec l’appui de la MRC de Papineau et la MRC des Collines, M. Venne répond : «On verra! Je fais juste dire que Lac-des-Plages avait déjà fait une demande dans le passé.»

«On n’a pas d’affinité [avec la Petite-Nation]. On est avec la Commission scolaire des Laurentides et on est toute sur l’autre bord. C’est rare que je vais faire mes commissions dans la Petite-Nation. On est à 25 minutes de Tremblant, donc la majorité des gens de Lac-des-Plages on va là. Sinon, pour avoir le même genre de services, il faut aller jusqu’à Buckingham», conclut-il. 

Interpellé par le journal La Petite-Nation pour faire un commentaire à ce sujet, le préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon, indique que Lac-des-Plages ne lui a pas fait part de ses intentions de possiblement quitter la MRC de Papineau éventuellement. «Je vais parler avec le maire avant de commenter», conclut M. Lauzon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média