Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

23 janvier 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un chien pour inciter les jeunes à lire

Un livre à la fois

Un livre à la fois

©Gracieuseté

Dans le principe de la zoothérapie, la bibliothèque de Gatineau lance un projet de lecture qui mettra en vedette un chien qui viendra faire des activités avec les jeunes pour les aider à la lecture.

Appelé «Un livre à la fois», ce projet a été réalisé sous différentes formes dans les dernières années à Gatineau. Mais c’est la première fois cette année que la Ville offrira le programme sur tout son territoire.

Le principe est simple. Les jeunes, principalement de 6 à 8 ans qui ont de la difficulté à lire sont invités à s’inscrire à ce programme qui sera offert à quatre endroits, dont la bibliothèque Bernard-Lonergan dans l’Est de la Ville.  

À partir du mois d’avril et pour huit semaines, ils pourront donc faire des activités pendant une heure avec des livres de bibliothèque et le chien qui est là pour les aider par sa présence apaisante.

Les groupes devraient être d’une dizaine de participants. En plus de lire, d’autres activités sont prévues pour amener les jeunes à aimer la lecture pour qu’ils soient plus enclins, par la suite, à lire et ainsi améliorer cet aspect.

«Le but est d’aider les jeunes avec leur estime de soi, de les aider à persévérer dans leur lecture malgré les difficultés, indique la responsable du projet, Nancy Bilodeau. Le fait de faire de la lecture avec un chien, ça apaise les enfants, ça les calme.»

C’est le principe de la zoothérapie. La présence de l’animal vient réconforter l’enfant. De plus, un chien ne juge pas les difficultés de lecture. «Le contact de l’enfant et l’animal peut être bénéfique.»

Pour avoir vécu l’expérience sous d’autres formes dans les dernières années, Nancy Bilodeau sait que cette méthode fonctionne. «Quand l'animal est là, ce n’est pas comme si l’enfant est en train de lire, note-t-elle. Il va être plus détendu. Il voit moins la lecture comme un défi. Et ça devient moins comme un apprentissage pour lui.»

Démonstration

Les inscriptions pour ce programme se feront en même temps que les autres activités prévues au programme culture et loisir du printemps prochain. Toutefois, les gens pourront avoir un avant-goût de l’activité dans les prochains jours.

Une série de vestes dans les bibliothèques participantes sont prévues dans les prochains jours. À Buckingham, l’arrêt se fera le 2 février de 10h à 11h. Toutes les personnes intéressées à voir ce que peut apporter un chien dans ce type de projet sont invitées à participer. Il n’y a pas d’inscription.

Ce sera l’occasion pour les gens intéressés d’en savoir un peu plus. «On va parler du projet, échanger avec les parents», indique Nancy Bilodeau.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média