Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

26 janvier 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Michel Halloran, président d’honneur du 10e Souper gastronomique

Pour la deuxième fois, le propriétaire franchisé du Métro de Buckingham, Michel Halloran, agira comme président d’honneur du prochain Souper gastronomique de la Fondation Santé Papineau.

Cette année, l’événement soufflera 10 chandelles et c’est spécial pour Michel Halloran d’être à nouveau associé à l’événement dans ce cadre. «J’étais fier qu’on me l’ait demandé. C’est quand même symbolique le 10e anniversaire.»

«J’ai une affection particulière pour la Fondation, ajoute-t-il. Quand je suis devenu propriétaire franchisé du Métro en 2012, la première cause que j’ai commanditée, c’est le Souper gastronomique.»

Depuis, la relation entre les deux s’est poursuivie. «On est impliqué avec la fondation dans presque tous leurs événements. Mais, l’événement qu’on supporte année après année c’est le souper gastronomique.»

En plus de vouloir aider la communauté à rester en santé, l’homme d’affaires voit un beau lien entre son commerce et le Souper gastronomique. «Un hôpital, il y a un parallèle à faire avec une épicerie. On est au cœur de la communauté. Nous, notre offre de produits est en lien direct avec la gastronomie. Un ne va pas sans l’autre.»

Générosité

Pour ce 10e anniversaire, ce Souper gastronomique promet plusieurs surprises qui sont annoncées plus tard au printemps lors d’une conférence de presse, souligne Michel Halloran. «Ça va faire 10 ans les gens se réunissent pour la cause. On prépare quelque chose d’assez grandiose.»

Il s’attend aussi que ce sera une année record. «La générosité, ce n’est pas quelque chose qui manque ici dans la communauté. Les gens participent d’année en année. On a le défi chaque année de se surpasser. Je pense que cette année, ça va être une année record pour le souper.»

«C’est une cause que tout le monde tient à cœur, ajoute-t-il. Et les sommes sont investies à l’hôpital de Buckingham ou dans le réseau sur le territoire. Le but premier de la fondation, c’est d’améliorer la qualité des soins de service. Si on est capable, avec un tel événement, de faire ça, c’est super.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média