Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

31 janvier 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

«On s’est entendu sur l’objectif commun»

Flames de Gatineau

Paolo Gagnon

©Le Bulletin-Yannick Boursier

L’arrivée du nouvel entraîneur des Flames de Gatineau, Paolo Gagnon, aura donné un nouveau souffle à la formation de la Ligue de hockey junior AAA du Québec qui gagne plus souvent qu’elle perd depuis ce temps.

Une situation qui ne surprend pas le principal intéressé.  «Je ne suis pas surpris. Quand j’ai accepté le poste, j’avais fait mes recherches. Tous ces gars-là, à l’exception de 4 ou 5, je les connais. Je les ai vus plus jeunes, je savais quel genre de joueurs c’était.»

Il avait donc une bonne idée de ce qu’il devait faire pour changer le bateau de direction. Il ne restait qu’à amener les joueurs à le suivre. «Je savais que c’était pour tourner vite. On s’est entendu sur l’objectif commun. Il y en a deux qui n’ont pas suivi et ils sont partis chez eux simplement.»

Ce n’était pas une tâche facile de réussir à changer la mentalité en milieu de saison. «Ils ont réalisé que j’étais sincère, explique l’entraîneur quand on lui demande comment il a réussi. Et je les respecte énormément.»

Il a aussi misé sur son expérience, notamment en Ontario dans les dernières années. «Ce n’est pas facile jouer cette game-là, indique-t-il. Je sais ce que ça prend pour avoir du succès au niveau junior.»

La solution était simple, mentionne Paolo Gagnon. «C’était simplement de très mauvaises habitudes qu’ils avaient sur la glace, de mauvais comportements. L’éthique de travail n’était plus là, l’application n’était plus là. Ils avaient juste besoin d’être mis sur la bonne track.»

«À ce niveau-là de hockey, c’est la discipline sur la glace et la discipline dans le système de jeu qui font la différence. Il faut que les jeunes embarquent là-dedans. Et ils ont embarqué.»

Il leur a aussi rappelé pourquoi ils étaient là. «Je leur ai fait comprendre que, quel que soit le niveau, il faut que tu t’amuses. Et aussi, il faut que tu respectes cette game-là et que tu te donnes à 100%.»

Espoir

Les Flames de Gatineau pointent présentement en 12e position sur les 13 équipes. Mais leurs succès des dernières semaines (fiche de 7 victoires et 3 défaites dans les 10 derniers matchs) leur ont permis de creuser l’écart avec la 13e position et de se rapprocher de la 11e place. Les 12 premières équipes feront les séries.

Paolo Gagnon croit que sa formation peut encore surprendre d’ici la fin de la saison. Et une fois en série, tout est possible. «Il s’agit d’y croire et travailler pour.»

Mais les valeurs sur lesquelles il travaille avec sa formation cette année seront utiles pour plusieurs années puisque l’équipe est assez jeune et plusieurs joueurs seront de retour. «Nos 2001 sont très forts. Et ça regarde très bien pour l’année prochaine. Même nos 2000 sont forts. Je vois les deux prochaines années positivement.»

Par ailleurs, les Flames comptent sur un nouvel entraîneur-adjoint, soit Daniel Tremblay, qui s’est joint à la formation pour s’occuper des attaquants.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média