Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 février 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Masson-Angers veut se définir et se développer

Une étude d’opportunité touristique lancée

vieux Masson

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Il existe un potentiel touristique pour le secteur de Masson-Angers et c’est ce que souhaite mettre de l’avant la Corporation de développement touristique de la Basse-Lièvre qui lance une étude d’opportunité touristique.

Grâce à une subvention de 15 000$ octroyé par le conseiller du secteur, Marc Carrière, la semaine dernière, la Corporation engagera un consultant qui regardera le potentiel touristique de ce secteur.

L’objectif est de poursuivre et accentuer le travail fait depuis deux ans particulièrement pour établir Masson-Angers comme un lieu touristique et qui a mené, entre autres, à l’illumination des tours d’eau.

«L’objectif, c’est d’avoir une étude en main qui nous permet de mieux nous guider dans les prochaines actions et orientations et de susciter de l’intérêt auprès des paliers gouvernementaux», indique Sylvie Goneau de la Corporation.

«On sait qu’il y a des sous de disponibles et tout le monde a intérêt à voir les communautés se prendre en charge et se réinventer et se revitaliser, ajoute-t-elle. C’est un secteur qui est intéressant pour atteindre ces objectifs-là.»

Potentiel

Chaque secteur a son potentiel touristique, indique Mme Goneau. Il s’agit de le trouver et de le mettre en valeur. «Quand on sera défini, on sera plus clair dans nos orientations. Le plaisir de tout développer et de mettre en oeuvre va pouvoir voir le jour. Il y a beaucoup d’opportunité, tout est à développer. C’est une première étape.»

«Pour nous, c’est une grande opportunité de créer un intérêt, un engouement, ajoute Sylvie Goneau. On pense que le secteur peut avoir une effervescence intéressante.»

L’ancienne conseillère municipale croit que les gens de l’Outaouais sont prêts à découvrir d’autres endroits. «Les gens sont prêts à se promener à l’intérieur des frontières de Gatineau. On a aussi une grande chance d’être branché du côté ontarien via le traversier.»

L’étude devrait aussi permettre d’aider les entreprises qui envisagent de venir s’implanter du côté de Masson-Angers. «On va voir de quelle façon on est capable de collaborer avec le milieu entrepreneurial. Quelles sont les possibilités qui s’offrent à nous.»

Le développement touristique sera bénéfique pour amener des visiteurs, mais ce sera aussi un plus pour les résidents puisque ça développera aussi les services.  «Le résident va aussi y trouver sa place et avoir un meilleur service.»

Changements

Questionné sur l’octroi de cette enveloppe à la Corporation de développement touristique de la Basse-Lièvre, le conseiller de Masson-Angers, Marc Carrière, a souligné l’importance du développement touristique pour le secteur, surtout avec le potentiel du secteur. « Il y a de l’histoire, il y a toute sorte de choses. Il y a un bon potentiel touristique.»

Toutefois, le secteur est en changement depuis quelques années et c’est pourquoi cette étude d’opportunité est importante. «La Corporation de développement touristique Basse-Lièvre travaille sur un projet de revitalisation dans le vieux Masson. Avec le portrait qui a changé dans les dernières années, ils avaient besoin de sous pour monter un plan d’opportunité.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média