Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Financière

Retour

20 février 2019

Stéphanie Richard - srichard@lexismedia.ca

PARLONS RAP PENDANT LA SAISON DES REER

LA CHRONIQUE EXPERT FINANCIER PAR Marc-André Todd-Parent REPRÉSENTANT AUTONOME – CONSEILLER EN SÉCURITÉ FINANCIÈRE

Elle y est à chaque année, cette fameuse « saison des REER. » Mais pourquoi avoir une saison dédiée aux placements ? En fait, le gouvernement donne un délai supplémentaire pour faire des cotisations aux REER de 60 jours après la fin de l’année (1er mars pour cette année). Toutes cotisations faites durant ces 60 jours peuvent être déduites de notre revenu de l’année précédente, ce qui allègera notre fardeau fiscal et pourrait générer un retour d’impôt. C’est donc un bon moment pour rencontrer son conseiller en sécurité financière pour réévaluer nos projets, surtout si vous prévoyez l’achat d’une propriété prochainement ! D’où le sujet de cet article.

La saison des REER et le moment opportun pour discuter du RAP (régime d’accession à la propriété), qui vous permet de retirer jusqu’à 25 000 $ de vos REER, sans payer l’impôt pour l’achat d’une première propriété. Ce qui est très intéressant, surtout si vous n’avez pas ou peu d’argent disponible pour la mise de fonds. Or, que faire si vous n’avez pas d’argent d’investi dans vos REER ? Si vous souhaitez faire l’achat cette année, c’est à ce moment que le 1er mars devient important. Il est possible d’utiliser un prêt REER. Nous emprunterons un montant via une institution financière qui sera investie directement dans vos REER, ce qui automatiquement réduira votre revenu imposable de la dernière année. Cette réduction entrainera un retour d’impôt. Prenons l’exemple fictif de Laura. 

Pour nous simplifier la tâche, disons que Laura à un taux marginal d’imposition de 40 %. Elle souhaite s’acheter une maison cette année et ne dispose actuellement d’aucun fonds dans ses REER. Nous discutons de la possibilité d’effectuer un prêt REER de 25 000 $. Trois stratégies s’offrent à nous : 

1. Utiliser le retour d’impôt comme mise de fonds et le RAP pour rembourser le prêt. Cette stratégie offre la plus basse mise de fonds (10 000 $ [25 000 $ x40 %]), mais sans prêt à rembourser.

2. Utiliser le retour d’impôt ET le RAP comme mise de fonds. Cette stratégie offre la plus haute mise de fonds (35 000 $), mais Laura devra rembourser l’entièreté du prêt REER.

3. Utiliser le retour d’impôt pour rembourser une partie du prêt et le RAP pour la mise de fonds. Cette stratégie offre une mise de fonds moyenne (25 000 $) mais elle aura qu’une partie (15 000 $) du prêt à rembourser, selon l’échéancier établi avec l’institution bancaire. 

Peu importe la stratégie choisie, Laura devra réinvestir au moins 25 000 $ dans ses REER durant les 15 prochaines années, soit 1666,67 $ par année. Elle pourra, cependant, se dire que ce montant travaillera pour sa retraite ! Advenant qu’elle ne réinvestisse pas la totalité du 1 666,67 $, elle sera alors imposée sur la différence. 

Il est important de tenir en compte que le montant retiré pour le RAP doit être dans le REER un minimum de 90 jours et doit être retiré au maximum 30 jours après l’achat de propriété. Bref, pour trouver la bonne stratégie selon votre situation, respecter les délais et établir un plan solide, il est primordial de contacter un conseiller en sécurité financière !

 

SFL | Gestion de patrimoine 

819 669-1076 poste 237
283 rue Notre-Dame, Gatineau
www.sfl.ca

La marque Desjardins est une marque de commerce propriété de la Fédération des caisses Desjardins du Québec utilisée sous licence.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média