Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

10 mars 2019

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

Prêts pour l’élite québécoise du curling

Le championnat québécois U18 se tiendra à Buckingham et Thurso

Curling

©Gracieuseté

À sa deuxième tentative au grand rendez-vous québécois, Olivier Blanchard-Pelletier a hâte de se mesurer à la crème de la crème. Surtout que le championnat québécois de curling U18 aura lieu du 14 au 17 mars dans sa cour arrière… Ou presque!

«J’habite à dix minutes de marche du club de curling. Ça va être cool de jouer chez moi avec mes coéquipiers. L’an dernier, ç’avait été à Val-d’Or. Pas grand monde avait pu se déplacer. Mais là, on devrait en avoir pas mal plus qui vont venir nous encourager», a mentionné le curleur de 18 ans, qui sera accompagné de David Pelletier, d’Olivier Bourgeault et de Zachary Gervais.

Le skip de Buckingham figurera comme tête d’affiche locale parmi les 16 équipes inscrites au tournoi provincial. Neuf du côté des garçons et sept chez les filles.

On pourrait voir certains membres du club venir encourager la formation masculine. Olivier lance les pierres trois à quatre fois par semaine au centre de l’avenue Buckingham. Il le ferait plus souvent avec son quatuor, s’il le pouvait.

«David habite Bowman. C’est à 45 minutes du club. Mais il se déplace souvent», a souligné Blanchard-Pelletier, lançant ainsi des fleurs à son troisième.

En plus que cette saison, Curling Québec a modifié quelque peu la formule. Au lieu de se qualifier via un système de pointage lors de la campagne junior, les quatuors n’avaient qu’à s’enregistrer à l’avance. Donc, pas besoin de parcourir le Québec et de multiplier les tournois pour augmenter ses chances d’y prendre part.

«On a moins voyagé. On a participé à trois tournois et c’était plus pour se préparer», a ajouté Blanchard-Pelletier, qui a été à Québec et à Trois-Rivières, en plus d’être du lot pour le volet  junior du Challenge de Gatineau à l’automne dernier.

Reste que l’enjeu en vaudra la chandelle, car l’équipe vainqueure obtiendra le laissez-passer pour les championnats canadiens, à Sherwood Park, en Alberta, le mois prochain. Et les jeux sont ouverts. Il n’y a pas un favori qui se démarque. Au moins, cinq quatuors pourraient rafler la mise.

C’est sans oublier que le modèle de la compétition annuelle la plus attendue au pays a été changé: une triple-élimination a été instaurée.

Chez les locaux, on voudra également faire mieux qu’en 2018, soit une seule victoire en six sorties. «L’an dernier, l’objectif était de se qualifier pour les Provinciaux. On n’a pas non plus joué notre meilleur curling. Mais on peut au moins se vanter: notre seule victoire a été contre l’équipe qui a été aux Nationaux.»

Blanchard-Pelletier aimerait bien décrocher ce titre. Ses trois coéquipiers et lui balaient et lancent les pierres depuis cinq et six ans, mais se sont réunis depuis seulement trois ans, eux qui se connaissent depuis le programme sport-études.

«On a même été aux Jeux du Québec ensemble il y a deux ans. On avait fini quatrième. C’était quelque chose, car l’Outaouais n’avait pas connu de podium depuis plus de vingt ans. On était passé proche», a rappelé le skip local qui souhaite cette fois-ci goûter au sacre.

En attendant de disputer le championnat québécois, Blanchard-Pelletier profitera de sa pause d’études – semaine de relâche au centre Asticou là où il étudie en électromécanique de système automatisé – et aussi envoyer des ondes positives à son troisième, David.

Ce dernier est à Québec où il agit comme skip à la 54e finale des Jeux du Québec pour la délégation outaouaise.

Les Provinciaux en vrac

Dans le cadre de son centenaire, le club de curling de Buckingham, en collaboration avec le club de Thurso, présentera pendant quatre jours les championnats québécois juvénile U18. Outre la présence d’une équipe locale, on retrouvera également les championnes en titre en sol outaouais.

Le quatuor d’Annkatrin Perron, du Saguenay-Lac-St-Jean, tentera de défendre son titre.

Les premières parties débuteront le jeudi en matinée. Les finales auront lieu trois jours plus tard au club de Buckingham en fin d’après-midi. Les amateurs de la région sont invités à venir assister à l’événement. Entrée gratuite.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média