Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 mars 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Gatineau se dit prête, mais ne s’inquiète pas

Inondations printanières

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

Pour le moment, il n’y a pas lieu de s’inquiéter avec les inondations printanières, affirme le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Ce dernier a ouvert le centre de coordination des mesures d’urgence (CCMU) aux médias cet après-midi pour montrer le travail accompli à cet endroit et discuter de la situation alors que la neige fond de plus en plus avec les températures plus clémentes.

«Pour le moment, il n’y a pas d’indication qu’il va y avoir un problème, a-t-il mentionné. Les risques avec les indices qu’on a présentement sont très faibles.»

Mais comme la situation peut bouger rapidement, la Ville de Gatineau a quand même pris quelques mesures pour faire face à une situation problématique en cas de besoin.  «Gatineau est prête, mais j’espère que le printemps va être le plus plate possible», a lancé le maire.

Parmi les mesures prises, il y a la vigie des niveaux d’eau à différents endroits sur la rivière des Outaouais, notamment près du traversier Masson-Cumberland. «Les niveaux d’eau sont stables et dans la moyenne, assure le directeur général adjoint de Gatineau et coordonnateur du CCMU, André Turgeon. La fonte lente de la neige contribue à diminuer les risques d’inondations.»

Sur le terrain, la Ville a préparé plusieurs équipements ou outils qui pourraient être nécessaires. Elle compte notamment sur 26 000 sacs de sable déjà pleins et 200 000 sacs vides, en plus de deux machines pour les remplir.

Les véhicules et bateaux ont été examinés et sont prêts pour l’utilisation et la Ville est aussi prête à élever le niveau de certaines rues avec de l’enrochement en cas de besoin. La disponibilité des centres d’aide aux sinistrés et des centres d’hébergement a aussi été confirmée.

Bénévoles

L’aspect sur laquelle Gatineau devait mettre le plus d’accent après les dernières inondations, selon le maire, concernait l’encadrement de toutes les initiatives bénévoles prises sur le terrain.

La Ville travaille encore à cet aspect, soutient Maxime Pedneaud-Jobin. Un plan de gestion des bénévoles est en préparation pour mieux encadrer ces initiatives.

Par ailleurs, Gatineau a aussi fait parvenir une brochure aux citoyens riverains qui donnent différentes informations pour se préparer aux inondations et à une évacuation de la maison. Cette brochure est aussi disponible sur le site Internet de la ville.

Il est possible de suivre l’évolution de la situation et voir plusieurs informations en lien avec les inondations au www.gatineau.ca/crue

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média