Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

29 mars 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Rémi Cadoret avait une autre vision de son Championnat canadien

Blessé juste avant le Championnat canadien universitaire

Rémi Cadoret

©Mathieu Bélanger

Lorsqu’il a été recruté par le Rouge et Or de l’Université Laval il y a plus de deux ans, Rémi Cadoret avait ciblé le Championnat canadien universitaire 2019 qui se tenait à Québec. Lorsque le moment est venu, c’est assis sur le banc qu’il a vécu cette expérience tant attendue.

Le libéro qui réside à L’Ange-Gardien s’est blessé à la cheville à la suite du Championnat provincial universitaire que son équipe venait de remporter pour se qualifier. «J’ai glissé sur une plaque de glace, explique l’athlète de volleyball. Ma cheville était déjà affaiblie parce que je m’étais blessé en pratique.»

Il a tout fait pour tenter d’être à sa place au sein de la formation de l’Université Laval et vivre l’expérience qu’il attendait depuis plus de deux ans. «J’ai marché en béquille du dimanche au mercredi. J’ai laissé les béquilles mercredi.»

Au final, il n’aura pris part qu’à un seul jeu lors de ce Championnat, un jeu qui s’est soldé par un service manqué de l’adversaire. «J’ai pas mal savouré ce point», souligne Rémi.   

Publicité

Défiler pour continuer

Le jeune athlète ne cache pas que la situation a été difficile pour son moral. Voir les parties à partir du banc, c’est une denrée rare pour lui qui a fait partie des équipes étoiles de la ligue lors des deux dernières années.

Il a par contre tenu à jouer son rôle auprès de ses coéquipiers. Et en particulier auprès de son remplaçant. «Mon rôle sur le banc était de l’encourager, le soutenir. Je savais que ça n’allait pas être facile pour lui. Mais il a relevé le défi avec brio.»

À la fin du tournoi, l’équipe du Rouge et Or, classée troisième au pays à la fin de la saison, a terminé ce Championnat canadien à la même position. Ils ont remporté le match pour la médaille de bronze trois sets contre un set face aux Golden Bears de l’Alberta.

Récupérer

Dans les prochaines semaines, Rémi Cadoret va travailler à la récupération de sa blessure. Il ne sait pas encore s’il sera remis à temps pour participer au camp de sélection de l’équipe B du Canada qui aura lieu au début du mois de mai.

Une place avec cette équipe signifierait un retour dans la région pour le joueur de volleyball puisque la formation canadienne s’entraîne au Centre sportif de Gatineau.

Il espère aussi se tailler une place au sein de la formation canadienne qui participera aux Universiades en juillet à Naples. Comme la sélection se fait sur les performances plutôt que lors d’un camp, sa blessure pourrait ne pas être un enjeu, si elle guérit à temps.

Mais la priorité de Rémi Cadoret reste encore la prochaine saison avec le Rouge et Or. Il amorcera à l’automne sa troisième saison d’éligibilité avec la formation sur quatre. Et il vise encore les grands honneurs.

«On veut tout le temps bien faire pour bien représenter notre université, souligne-t-il. Mon but, c’est de continuer de bien faire et d’être sur l’équipe d’étoiles.»

Et il a déjà le prochain Championnat québécois dans la mire. Il veut être en mesure de défendre le titre acquis ce printemps et retourner au Championnat canadien. Et cette fois, c’est sur le terrain qu’il espère pouvoir contribuer le plus. «Je veux vivre un Canadien et le gagner.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média