Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

01 avril 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Jazzish séduit le jury et le public

Finale locale de Secondaire en spectacles à ESHG

Jazzish

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Le band Jazzish a séduit à la fois le jury et le public samedi lors de la finale locale de Secondaires en spectacle à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin.

Le groupe formé de six musiciens a obtenu un des deux prix lui permettant de représenter l’école à la finale régionale de Secondaire en spectacle qui se tiendra les 10 et 11 avril au Cégep de l’Outaouais. Ces prix ont été remis par le jury de l’événement. Ils ont aussi remporté le prix du public remis par un vote des personnes présentes.

Pour les six musiciens, il s’agit de récompenses incroyables. «C’est vraiment incroyable, souligne Laurence Lauzon. Je n’ai même pas le mot pour le décrire. On a tellement travaillé fort et savoir que ce qu’on a fait a porté ses fruits. Et on a tellement eu de fun en même temps, c’est une super belle récompense.»

C’est le mot plaisir qui revenait dans les propos de ces jeunes musiciens. «C’est le plus de fun que j’ai eu sur la scène depuis que je fais des spectacles et j’en fais depuis que j’ai quatre ans», soutient Andrew Schmidt. «On est un groupe d’amis, ajoute Raphaël Vanasse. On a du plaisir sur scène et ça se voit.»

«On dirait qu’on a tellement le fun sur scène, affirme Orlane Morin-Marcyniuk. Les gens voient ça et nous redonnent l’opportunité d’avoir ce fun-là. Pour nous c’est juste un gros cadeau que les gens nous font.»

©Le Bulletin-Yannick Boursier

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Composition

Orlane Morin-Marcyniuk aura d’ailleurs deux fois plus de chance d’avoir ce plaisir sur scène puisqu’elle a obtenu l’autre prix du jury avec un numéro en compagnie de Rosalie Céré. Elles obtiennent donc leur place à la finale régionale.

Les deux étudiantes ont proposé une chanson qu’elles ont composée sous la forme d’une lettre à leur mère, lettre qui s’excusait pour certains comportements. La lettre faisait aussi un lien avec l’environnement et la Terre.

«On voulait faire quelque chose de grandiose qui nous touchait les deux, indique Orlane Morin-Marcyniuk. On est des filles conscientes de l’environnement. On voulait faire quelque chose pour conscientiser les gens. Une de nous deux a eu l’idée de faire un parallèle avec la nature et notre mère, pour dire comment on ne la remercie pas assez.»

«On s’est dit qu’on allait faire quelque chose qui allait toucher les gens et qui allait peut-être changer quelque chose», ajoute Rosalie Céré.

Anxiété

Par ailleurs, le jury a aussi octroyé un prix Coup de cœur qui pourra participer au volet hors concours de la finale régionale. C’est le numéro de danse de Chloé Miville qui a obtenu cette récompense.

Cette dernière a voulu mettre en lumière, à travers la danse, l’anxiété. «Le numéro que j’ai fait c’était à propos de l’anxiété, une maladie mentale que j’ai commencé à faire l’an passé.»

C’était vraiment important pour elle de pouvoir monter sur scène et parler de la situation. «Ç’a vraiment été une année difficile pour moi. Donc d’avoir été capable de monter sur scène et de montrer l’anxiété à travers une danse, ça me fait plaisir d’être reconnu pour ça.»

En tout, 21 numéros ont été présentés devant le public vendredi et samedi dernier. Plusieurs numéros seront à nouveau en vedette en fin de semaine lors du gala du Club optimiste.

D’autres continueront vers la finale régionale avec l’espoir d’obtenir un laissez-passer pour le Rendez-vous panquébécois qui se tiendra à Buckingham du 30 mai au 2 juin. Pour ces participants à la finale régionale, le travail n’est pas fini. Ou comme le dit les membres de Jazzish «Show time baby».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média