Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 avril 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Val-des-Bois retrouve une infirmière… et même plus

Trois postes s’ajoutent au CLSC

Danielle McCann

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Le CLSC de Val-des-Bois retrouvera son infirmière dans les prochaines semaines et elle sera accompagnée par une infirmière praticienne spécialisée et une agente administrative.

La ministre de la Santé, Danielle McCann était de passage lundi dans la municipalité de la MRC de Papineau pour annoncer des nouveaux investissements dans les CLSC ruraux en Outaouais.

C’est le CLSC de Val-des-Bois qui avait la plus grosse part du gâteau de cette annonce. En plus du retour d’une infirmière, demandée depuis plusieurs années, le CLSC a reçu aussi une infirmière praticienne spécialisée (IPS).

Ces infirmières spécialisées font maintenant partie de l’offre de service au Québec depuis quelques années. Elles suivent une formation plus poussée ce qui leur permet de faire certaines tâches qui sont normalement réservées aux médecins.

En utilisant ces infirmières spécialisées, le gouvernement souhaite aider les médecins en leur enlevant certaines tâches. Elles sont aussi utiles dans des endroits plus éloignés où il n’y a pas de médecins sur place.

Grâce à l’annonce de ces trois personnes, le CLSC de Val-des-Bois pourra, une fois que tout sera en place, offrir des services tous les jours de la semaine pendant les heures normales de travail.

Présentement, seule une travailleuse sociale était toujours sur place au CLSC, en plus d’avoir un service de prise de sang le jeudi matin.

Demande dépassée

Une mobilisation était en place depuis quelques années pour exiger le retour des services dans ce CLSC. Des discussions étaient d’ailleurs amorcées depuis longtemps avec le CISSSO.

Pour le comité chargé de cette mobilisation, l’annonce de lundi dépasse les attentes. «C’est au-delà de ce qu’on avait espéré, indique Suzanne St-Amour, membre du comité et ancienne infirmière à ce CLSC. L’infirmière praticienne, c’est un petit médecin. Alors, on ne peut pas demander mieux.»

«Aujourd’hui le cadeau qu’on vient de nous faire, me fait oublier toutes les peines, les frustrations. On a bien fait notre travail pour représenter la population qui avait grandement besoin de services accessibles et de proximité.»

L’attente aura été longue, mais elle aura finalement valu la peine, souligne-t-elle. «L’important, ça va être que ça se concrétise rapidement, parce que les gens ont attendu longtemps. Mais je pense qu’on peut leur faire confiance. Ils nous l’ont démontré.»

Pour sa part, le maire, Roland Montpetit, a aussi souligné le travail réalisé par ce comité pour arriver à cette annonce «énorme» pour Val-des-Bois, a-t-il précisé. «Ça sécurise beaucoup la population.»

«Une infirmière praticienne spécialisée, c’est une personne qui est attachée à un médecin et elle va pouvoir rendre des services qu’on n’avait pas dans le passé, ajoute-t-il. Et ça devient nécessaire dans les régions d’avoir ce type de personnes là spécialisées.»

Le maire de Bowman, Pierre Labonté, souligne l’importance de cette nouvelle pour la population vieillissante du secteur. «C’est normal que les gens aient accès à un médecin de famille près de chez eux. Il y a beaucoup de personnes âgées qui vont probablement pouvoir rester chez eux plus longtemps. C’est d'une importance capitale.»

Aucune date n’est avancée pour l’entrée en fonction de ces personnes. Selon Roland Montpetit, les postes seront affichés en avril. L’embauche suivra par la suite.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média