Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 avril 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un projet de fibre optique à la charge des citoyens

Marc Louis-Seize

©Le Bulletin - Yannick Boursier

Un quartier de L’Ange-Gardien pourrait être branché à la fibre optique dans les prochains mois, mais ça se fera à la charge des propriétaires.

Le conseil de L’Ange-Gardien se dit prêt à aller de l’avant avec un protocole d’entente avec la compagnie Bell qui propose d’amener la fibre optique sur le chemin Lonsdale Est, de l’Emmeraude, de la Topaze et du Trille-Blanc.

Évalué à 155 000$ par Bell, le projet serait financé en grande partie par la municipalité de L’Ange-Gardien qui devrait débourser 111 000$, le reste était à la charge de la compagnie de télécommunication.

Le conseil se dit d’accord avec ce projet, mais ne signera pas l’entente avant de rencontrer les citoyens du secteur et discuter avec eux des impacts financiers de cette décision.

Parce que la facture de 111 000$ sera payée par les propriétaires de résidences ou de terrains qui seront desservis par la fibre optique grâce à une taxe spéciale prélevée sur 20 ans.

Le maire, Marc Louis-Seize, ne croit pas que ce sera un enjeu important puisqu’il a reçu de nombreuses demandes de la part de citoyens de ce secteur qui se plaignent de ne pas avoir accès à un réseau Internet de qualité. La qualité du service a des répercussions importantes sur le travail de professionnel ou sur les études de résidents, mentionne le maire.

La municipalité avait voulu aller de l’avant avec ce projet l’an dernier alors que Bell leur proposait le même protocole d’entente, mais elle n’avait pas pu le faire en raison des règles gouvernementales.

Le montant qui servira à payer cette installation de la fibre optique sera chargé selon un nouveau principe de taxation directe qui est permis aux villes depuis quelques mois. L’Ange-Gardien a d’ailleurs utilisé ce principe pour taxer les grands terrains vagues en 2019, une décision qui continue de faire jaser lors des rencontres du conseil.

Commentaires

9 avril 2019

L.Dube-Martel

Dans le secteur 4000 et plus Chemin River, Chemin du Ruisseau et au nord sur le Chemin River, nous n'avons AUCUN SERVICE, AUCUN CELLULAIRE FONCTIONNEL. pas de WiFi. Zone vide. Sommes les grands oubliés.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média