Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

26 juin 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Val-des-Bois et Bowman exclues de la phase 1

Fibre optique

MRC Papineau

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Les municipalités de Bowman et de Val-des-Bois seraient exclues de la phase 1 du projet Fibre Papineau, a-t-on appris au conseil des maires du 19 juin.

«On nous a dit que Bowman et Val-Des-Bois allaient être desservis. Il y a quelque chose que je ne comprends pas», a émis le maire de Val-des-Bois, Roland Montpetit.

L’exclusion aurait été émise en raison de «normes et des critères du gouvernement» et non par la MRC de Papineau. Les deux municipalités seraient considérées dans une zone desservie par la haute vitesse par le gouvernement fédéral. Cependant, la mésentente a lieu puisque Bowman et Val-des-Bois ne l’ont pas encore.

«Val-des-Bois devait être fait en 2023. On peut se battre pendant 2 ans à essayer de prouver que Val-des-Bois et Bowman ne sont pas desservis ou on peut signer et enclencher les travaux de la phase 2 qui vont commencer en 2023», a expliqué Benoit Lauzon à M. Montpetit.

Les deux municipalités pourraient tout de même posséder la fibre optique à la deuxième phase, qui devrait s’amorcer d’ici quelque temps. La phase 1 serait sur le point d’être finalisée et la MRC de Papineau serait en attente d’une signature du ministre fédéral du Développement économique rural, Bernadette Jordan.

À l’heure actuelle, une partie des résidents de Val-des-Bois et Bowman ne possèdent pas d’accès internet haute vitesse tout comme une partie de Mulgarve et Derry, de Mayo et de Lochaber-Canton.

 «Le dossier est loin d’avoir été de tout repos. On va travailler en parallèle dans la deuxième partie et c’est là qu’on va être gagnant», souligne le président de la Commission du développement économique Stéphane Séguin, qui s’est dit «déçu de la décision fédérale».

Le préfet de la MRC de Papineau Benoit Lauzon souhaite que les branchements s’amorcent d’ici 2022.

De son côté le maire de Bowman, Pierre Labonté n’a pas caché sa déception. «On est extrêmement déçu et on espère que dans la phase 2 on va être réinclus, qu’on va être dedans.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média