Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 juin 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un comité pour la relance du football scolaire

football Outaouais

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Depuis quelques années, la popularité du football est en baisse dans les écoles secondaires de la région. Pour faire face à cette situation. Un comité sera mis en place pour trouver des solutions pour relancer ce sport.

Il y a quelques jours, le conseil d’administration du Réseau du sport étudiant du Québec, section Outaouais, a décidé de travailler avec différents intervenants du milieu du football de la région, dont Michel Roy des Tigres, pour trouver des solutions pour la saison 2020-2021.

 

«En Outaouais, on se rend compte que les ligues ont beaucoup diminué au niveau des nombres d’équipe, explique la directrice générale du RSEQ Outaouais, Hélène Boucher. On est en train de revoir ce qu’on veut faire avec le football. C’est pour ça que le comité a été formé.»

Dans les dernières années, plusieurs facteurs ont joué dans la popularité du football ou encore dans la volonté des écoles de poursuivre avec ce sport. «Il y a eu certaines publicités concernant les commotions cérébrales, souligne Mme Boucher. Les gens ont l’idée que les commotions cérébrales, c’est juste dans le football., mais ce n’est pas juste dans le football.»

Malgré tout, cet aspect a été travaillé par les différentes équipes. «Il y a eu un revirement dans la sécurité au cours des dernières années. On veut rassurer les parents, leur donner l’information juste aussi.»

En ce qui concerne les écoles, le comité devra aussi voir ce qui peut être fait pour aider financièrement les écoles puisque ce sport engendre beaucoup de dépense. La question de la relève à la tête des équipes sera aussi un enjeu.

Ouvert à tout

Mais la base des discussions concernera le futur du football en lui-même dans la région. Présentement, toutes les options seraient sur la table. Dans un premier temps, un diagnostique de la situation sera établi pour pouvoir passer ensuite à la prochaine étape.

Le RSEQ regardera même si elle poursuivra avec le football contact à tous les niveaux comme c’est le cas actuellement. «Qu’est-ce qui serait la meilleure chose pour l’Outaouais pour le football et ses déclinaisons?»

«On veut voir comment on peut avoir une offre de services plus intéressante, mieux adaptée aux besoins des jeunes et à la réalité en ce moment», ajoute Hélène Boucher.

Le comité se penchera aussi sur le futur de la ligue. Présentement, il y a une ligue régionale pour certains niveaux, alors qu’au juvénile, des équipes de la région joue localement et d’autres dans une autre ligue. Cette situation entraîne des discussions chaque année.

«Est-ce qu’on reste seulement régionale? Est-ce qu’on se met avec une ligue inter-régionale pour avoir une meilleure offre de service et un meilleur calibre de jeu?

On est rendu à ce point-là au niveau du football en Outaouais.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média