Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 juillet 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Pas d’accommodements pour les sacs supplémentaires

dechet

La Ville de Gatineau ne pourra pas aller de l’avant avec des accommodements pour les gens qui dépasseront les 120 litres de déchets après l’entrée en vigueur du nouveau règlement.

Lors d’une présentation à la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement, les services avaient proposé que les sacs supplémentaires soient vendus à 2$ par sac pour les gens qui auront plus que 120 litres de déchets aux deux semaines.

En même temps, une série de mesures étaient proposées pour aider certains groupes. Les sacs à 50% de rabais pour les familles nombreuses ou à faible revenu et des sacs gratuits pour les gens ayant une condition médicale étaient entre autres prévus.

Toutefois, des enjeux légaux se sont pointés avant que ces mesures puissent être présentées au conseil et votés par ces élus. «Un règlement comme celui proposé ne tiendrait pas la route devant les tribunaux», a indiqué la conseillère Maude Marquis-Bissonnette.

Devant cette situation, la Ville a dû revoir toute la question de la planification. Ainsi, le coût est revu à la baisse pour un montant de 0,50$ par sac. Ces derniers seraient vendus en groupe de cinq sacs pour 2,50$ dans les centres de services, l’écocentre ou par Internet. «C’est un prix symbolique», soutient Mme Marquis-Bissonnette.

Malgré cette baisse du prix des sacs, cette dernière croit que les citoyens vont tenter de diminuer leurs déchets pour rester à l’intérieur de la poubelle de 120 litres. «Ça pose un obstacle supplémentaire à la production de déchets», estime-t-elle.

Par ailleurs, la Ville pourrait se tourner vers Québec dans le futur pour tenter d’obtenir le droit de proposer des accommodements si le coût des sacs augmente dans le futur et que ça devient un enjeu pour les familles.

Ce coût pour le sac, de même que le report au 15 septembre de l’entrée en vigueur de cette nouvelle politique limitant à 120 litres le nombre de déchets aux deux semaines, feront l’objet d’un vote au conseil ce soir.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média