Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 août 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

La sécurisation de la route 309 à Val-des-Bois doit être priorisée

Le conseil municipal inquiet pour la sécurité des piétons et cyclistes

Route 309 à Val-des-Bois

©Gracieuseté

Par voie de résolution, le conseil municipal de Val-des-Bois demande au ministère des Transports du Québec de prendre des mesures pour sécuriser la route 309 dans le centre urbain de Val-des-Bois.

La municipalité souhaite que le MTQ procède à la construction ou encore à l’élargissement des accotements de la route 309, entre le Grill 309 et l’hôtel de ville en particulier, pour permettre une meilleure utilisation de la route à tous les modes de transports.

Le projet est sur la table depuis plusieurs années, mais n’a pas encore été priorisé par le MTQ. «Le conseil municipal juge totalement inacceptable que ladite demande n’ait jamais été incluse au plan quinquennal du ministère des Transports depuis le début des représentations en 2013», indique la municipalité dans sa résolution adoptée au mois de juin, ajoutant que plusieurs piétons et cyclistes ont fait des représentations au conseil en ce sens.

Pour le maire, Roland Montpetit, ce projet est d’une importance pour assurer la sécurité des gens. «On a une portion d’environ 2,3 km qui part du Grill 309 jusqu’à la sortie du village, où est l’hôtel de ville, où il n’y a pas d’accotement du tout et c’est impossible pour nous en ce moment de se promener en vélo.»

Comme le projet n’apparaît pas dans le plan quinquennal du MTQ, il y a peu de chance qu’il se réalise dans les prochaines années, indique M. Montpetit. D’où la demande de la prioriser dans un premier temps. «On demande aussi l’appui de la MRC et des commissions concernées pour pouvoir sensibiliser le MTQ à l’effet.»

Espace

Une des questions associées à ce projet est l’espace nécessaire pour faire les travaux. Selon Roland Montpetit, le MTQ estime qu’il n’y a pas assez d’emprises pour réaliser les travaux.

La municipalité n’est pas du même avis. «Nous, on pense que oui, mentionne le maire. On est même ouvert à regarder notre portion de trottoir pour voir si on ne pouvait pas l’intégrer et travailler sur un projet en commun.»

«On a beau penser améliorer les accotements à l’extérieur des municipalités pour joindre les municipalités, mais on a oublié la 309, affirme Roland Montpetit. On n’en a même pas d’accotement dans le périmètre urbain. Ça nous apparaît une question de priorité et de logique. Qu’on ait au moins des accotements à l’intérieur du périmètre urbain.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média