Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

11 septembre 2019

Alex Proteau - aproteau@lexismedia.ca

Norman MacMillan et Paulette Lalande maintenant médaillés de l’Assemblée nationale

Les deux ont reçu leur médaille vendredi dernier à Montebello

Norman MacMillan Paulette Lalande

©Alex Proteau - Le Bulletin

Paulette ou Norman. Même pas besoin de nommer leurs noms de famille pour savoir de qui on parle. Sans trop forcer, vous pouvez ajouter Lalande à Paulette et MacMillan à Norman. Ce sont bel et bien Paulette Lalande et Norman MacMillan qui ont obtenu vendredi dernier une médaille de l’Assemblée nationale à titre de bâtisseurs de la circonscription électorale de Papineau lors d’une cérémonie à Montebello.

Pour l’ex-préfète de la MRC de Papineau de 2002 à 2017 Paulette Lalande, la récompense obtenue vendredi était la preuve du travail effectué tout au long de sa carrière.

«Je me suis lancé en politique pour changer le monde. M’occuper des plus démunis, des femmes et du monde du rural. J’ai toujours trouvé que le monde rural était délaissé au détriment des villes», stipule-t-elle.

Également mairesse de la municipalité de Plaisance de 2001 à 2017, Paulette Lalande a consacré beaucoup d’énergie sur le dossier du transport, dossier qu’elle juge élémentaire. Elle a répété à maintes reprises à la remise de sa médaille l’impact du transport au sein de la communauté rurale. «Ce sont des gens qui ont des handicaps majeurs et souvent sont délaissés. S’ils venaient voir ce qu’il se passe, on aurait des décisions comme on a pris récemment.»

Norman MacMillan

De son côté, le natif de Buckingham Norman MacMillan partageait la même joie que son homologue. «Venant du ministre de la région, d’un autre parti politique qui me choisit comme un pionnier pour le comté de Papineau, je suis très honoré.»

C’était d’ailleurs un moment particulier pour l’ex-whip en chef du gouvernement Charest, puisque c’est lui qui a instauré le lancement de la médaille de l’Assemblée nationale en 2001.

Celui qui affirme avoir travaillé fort «pour les gens par amour» a commencé à faire de la politique à un tout jeune âge. «Un jour lorsque j’avais 14 ans, j’ai dit à Odette Bastien que j’allais devenir député et elle mon attaché politique.» C’est ce qui est arrivé.

L’ex-politicien s’est impliqué dans plusieurs projets d’envergure, dont les Olympiques de Gatineau et l’autoroute 50. «Je suis très content malgré que certains la critiquent (la 50). Mathieu(Lacombe) va continuer à l’améliorer.»

Les deux récipiendaires de la cérémonie ont travaillé en collaboration à maintes reprises lors de leur carrière. «On s’est parlé régulièrement. Je lui disais toujours: prends patience, donne-moi deux, trois mois et on va réussir», se souvient M. MacMillan.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média