Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

13 septembre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Retourner aux études pour s’offrir un meilleur avenir

Centre Alpha Papineau

Cristelle St-Denis-Potvin et Jessica Arbic-Pétrin

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Cristelle St-Denis-Potvin et Jessica Arbic-Pétrin ont eu des parcours différents au cours des dernières années au niveau scolaire. Mais les deux jeunes femmes se retrouvent au Centre Alpha Papineau avec le même objectif: se donner les outils pour avoir un bel avenir.

Le Centre Alpha Papineau accueille les gens de la Vallée-de-la-Lièvre et des environs qui souhaitent terminer leurs études de niveau primaire en se concentrant sur la lecture, l’écriture et le calcul.

Pour plusieurs personnes, c’est un tremplin vers un retour aux études. C’est le cas pour Cristelle St-Denis-Potvin. Dans son parcours scolaire, elle a été dans des classes d’aide. «J’ai juste fait mon primaire», note-t-elle.

Mère de famille, elle a décidé de retourner sur les bancs d’école. «Je trouvais ça important de finir mes études pour avoir un travail un moment donné.»

Ses difficultés en lecture et écriture rendaient difficile la recherche d’un emploi. Donc, lorsqu’elle a entendu parler du Centre Alpha Papineau, elle a décidé de s’y inscrire dans l’espoir de pouvoir finir son primaire et poursuivre par la suite à l’école des adultes. 

Elle reconnaît que c’est plus facile pour elle de travailler au centre que lorsqu’elle allait à l’école. «Je vais à mon rythme, souligne-t-elle. En tant que maman, c’est plus difficile, mais ça va.» 

Rafraîchissement

Pour sa part, Jessica Arbic-Pétrin avait suivi ses études jusqu’en secondaire 2. Mais elle est tombée enceinte et elle a mis fin à ses études. Lorsque son fil a commencé à aller à la garderie, elle a commencé à envisager un retour à l’école.

C’est le Carrefour jeunesse emploi qui l’ont référé au Centre Alpha Papineau. Même si elle avait terminé son primaire, elle a décidé de suivre cette formation pour pouvoir rafraîchir ses connaissances. «Je n’étais pas obligé de recommencer en cinquième année, mais je l’ai fait pour bien recommencer. Ç’a été bénéfique.»

Prochainement, elle pourra passer à la prochaine étape, soit la formation aux adultes. Son objectif est d’obtenir un DEP comme préposer aux bénéficiaires. «Je me suis dit que c’était important pour avoir un bon métier. Pour travailler comme du monde pour survenir à mes besoins et à ceux de mes enfants.»

Le fait d’être dans un environnement différent et surtout plus intimiste est un avantage pour elle dans son parcours. «J’ai de la misère à me concentrer à l’école. Ici, c’est bien parce que tu peux être à ton affaire.»

Pour la directrice du Centre Alpha Papineau, Julie Tittley, les exemples de succès auprès du centre sont nombreux chaque année. Dans la dernière année, 34 personnes ont décidé de venir suivre la formation et certains ont réussi à s’inscrire dans une formation pour un DEP par la suite. «Pour nous, c’est une belle réussite.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média