Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 septembre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Le bac de 120 litres est maintenant en vigueur

Dans la ville de Gatineau

Poubelle Gatineau

©Le Bulletin-Archives

Annoncé depuis un moment, le bac de poubelle de 120 litres sera officiellement en vigueur.

C’est à partir de lundi que les employés chargés de la collecte des déchets ne ramasseront plus que le bac officiel de la ville de Gatineau et les sacs supplémentaires qui sont vendus. Dans certains secteurs, le début aura lieu une semaine plus tard puisque ce sera le recyclage la semaine prochaine.

Ainsi, les gens qui n’auront plus le choix d’utiliser le bac de 120 litres distribués dans les derniers mois par la ville comme seul contenant pour les déchets. S’ils ont plus que 120 litres aux deux semaines, ils devront se procurer les sacs spéciaux de la ville.

Ces derniers ont été mis en vente au début du mois de septembre à 50 sous du sac, vendu en paquet de 5 sacs dans les centres de services et les écocentres, ou encore en commande en ligne avec des frais de livraison. Un maximum de cinq sacs supplémentaires seront permis par collecte.

Ce changement ne s’applique pas seulement aux résidences. Les logements multiples desservis par des bacs roulants sont aussi dans l’obligation d’utiliser les nouveaux bacs, de même que les immeubles commerciaux qui sont desservis à la rue.

Pas d’accommodements

Rappelons aussi que la ville de Gatineau a dû reculer sur les accommodements qu’elle souhaitait mettre en place pour aider certains groupes comme les familles nombreuses et les gens ayant des maladies exigeant beaucoup de déchets.

Après analyse des propositions faites, la ville a défini qu’elle ne pourrait pas, légalement, aller de l’avant avec ces accommodements. Ces propositions n’auraient pas tenu devant les tribunaux, avait alors indiqué la conseillère Maude Marquis-Bissonnette, présidente de la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement.

C’est pour cette raison que les élus ont adopté un prix de 50 sous du sac au lieu du prix de 2$ par sac qui était envisagé au départ.

Avec cette mesure, Gatineau souhaite atteindre les objectifs fixés dans son dernier Plan de gestion des matières résiduelles qui prévoit une réduction de 45% des déchets ultimes envoyés à l’enfouissement en 2020 par rapport aux données de 2013 dans le secteur résidentiel et de 50% dans les ICI (industriel, commercial et institutionnel).

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média