Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

20 septembre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

La Fondation Santé Papineau souhaite s’ouvrir à d’autres organismes

Dans le domaine de la santé

Fondation Santé Papineau

©Gracieuseté

En plus d’aider cinq établissements sur son territoire, la Fondation Santé Papineau pourrait commencer à aider financièrement d’autres organismes liés à la santé.

L’organisme est en train de se repositionner et devrait annoncer bientôt des changements dans sa mission. «On travaille sur un nouveau placement de la fondation dans notre stratégie, mentionne la directrice générale, Florence Pageot. On reste attaché au CISSSO, mais on veut peut-être s’ouvrir à d’autres organismes qui dépendent du CISSSO.»

Plusieurs organismes sont financés par le CISSSO, mais auraient quand même besoin d’être supplémentaires, estime-t-elle. C’est ce que la Fondation Santé Papineau souhaite pouvoir leur offrir. «On veut aller voir ces organismes qui n’ont pas beaucoup d’aide et voir si nous, on pourrait faire quelque chose pour eux.»

Le conseil d’administration de la Fondation travaille présentement à établir les axes où l’organisme pourrait s’impliquer. Personnellement, Florence Pageot a quelques idées sur cette aide.

«Il y a des choses qui, moi, me touchent beaucoup. Moi j’aimerais ça aider les personnes âgées, le maintien à domicile. La santé mentale, c’est aussi quelque chose que j’aimerais travailler. Il y a quelque chose à faire ici.»

Collecte de fonds

L’objectif de ce repositionnement est de pouvoir aider plus de personnes, mais c’est aussi dans le but d’aider les campagnes de financement, mentionne Mme Pageot. «Il faut être conscient qu’on est toujours en recherche de nouveaux projets, de nouveaux donateurs et de nouvelles activités qui font connaître la fondation.»

«Quand on parle des soins palliatifs, on va chercher une certaine gamme de personnes, ajoute-t-elle. Quand on va parler de santé mentale, on va chercher d’autres personnes. Je suis sûr qu’il y a des entreprises qui vont être touchées et qui auront leur histoire. Il faut aussi aller chercher le côté humain de tout le monde.»

Du travail est d’ailleurs fait avec des spécialistes pour trouver les bons axes qui pourront intéresser les grands donateurs, notamment les entreprises du territoire.

Nouvelle plate-forme

Par ailleurs, un peu dans le même objectif d’aider les donateurs potentiels, la Fondation Santé Papineau a lancé dernièrement une nouvelle plate-forme permettant aux gens d’organiser leur propre activité au profit de la fondation.

Avec cette plate-forme Internet, les gens peuvent créer leur propre défi où ils pourront remettre par la suite l’argent à la fondation. «L’objectif, c’est que les gens s’approprient leur fondation. Qu’ils font ce qu’ils ont envie de faire et qu’ils nous aident à avoir un impact et un changement.»

www.jedonneenligne.org/fondationsantedepapineau/campagne/lespetitsdefis

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média