Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

27 septembre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Les bancs de fer de l’avenue de Buckingham pourraient revenir

Après avoir été enlevé cet été

Banc fer Buckingham

©Gracieuseté

Des commerçants de l’avenue de Buckingham souhaitent le retour des bancs de fer qui ont été enlevés plus tôt cet été.

Dans un processus de changement à grandeur de la ville, Gatineau a installé des bancs de plastique dans les dernières semaines. Ces bancs remplacent les bancs en fer forgé qui étaient présents depuis des années et qui faisaient partie du cachet de cette avenue, estime la propriétaire de La Maladroite, Caroline Breton.

«Je crois que la ville devrait harmoniser les différences de chaque secteur au lieu de nous mettre tous ensemble à Gatineau», a-t-elle indiqué au conseil municipal la semaine dernière.

Mis de côté

Certains bancs qui ont été enlevés étaient en mauvais états et nécessitaient des travaux pour les rafraîchir au niveau de la peinture et de l’antirouille, indique le conseiller du secteur, Martin Lajeunesse. Il n’était toutefois pas au courant de la décision de les enlever avant que ce soit fait.

Le conseiller mentionne avoir fait mettre de côté les bancs pour qu’ils soient conservés. Mais c’est aux organismes de déposer un projet. «On a demandé d’arriver avec un projet pour les repeindre, les retraiter. Moi, c’est sûr que je vais être au rendez-vous pour aider à défrayer les coûts.»

C’est à travers le Fonds de soutien aux anciens centres-villes que cette demande devait être déposée la semaine dernière pour tenter d’obtenir une aide financière de la Ville. Mais les commerçants devront aussi trouver d’autres bailleurs de fonds.

Cette situation ne fait pas l’affaire des commerçants. «Ce que nous ne comprenons pas, c’est pourquoi, nous les commerçants, nous devons compléter une demande en ligne pour les récupérer et là il faut inclure un montant d’argent, indique Caroline Breton. Alors qu’on aurait dû être consulté et ne pas les enlever.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média