Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

01 octobre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un arbre pour la paix à l’école St-Laurent

Une journée d'activités pour l'école primaire

Arbre de la paix

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Les jeunes de l’école Saint-Laurent à Buckingham ont participé lundi à la plantation d’un arbre pour la paix installé au cœur de la cour d’école.

Les jeunes de l'école St-Laurent ont planté un arbre pour la paix.

Cette activité était le point culminant d’une journée organisée pour souligner la culture, l’environnement et la paix, trois valeurs qui sont importantes pour cette école. «On a invité les élèves à planter un arbre de paix en signifiant leur implication pour leur comportement pacifique à travers toute l’école et aussi pour démontrer qu’ils voulaient participer à ce qui se fait pour le climat», explique Julie Latourelle, animatrice à la vie spirituelle et à l'engagement communautaire.

Ce nouvel arbre, un saule pleureur, jouera dans les prochaines années un rôle important dans l’école selon les responsables. «De la façon qu’il va prendre son expansion, ça va faire comme un genre d’abri, indique Stéphane Bourassa éducateur en service de garde.  Il va ombrager cette cour-là qui, l’été, est assez chaude. Ça va donner un peu d’ombre à nos amis.»

Les jeunes pourront aussi se recueillir en dessous de différentes manières. «On va inviter les élèves à faire des micropauses de paix pendant la journée, explique Julie Latourelle. Un petit 60 secondes de respiration, de conscience et de calme pour se ramener à soi, écouter nos émotions et avoir des comportements pacifiques à travers nos relations dans la journée.»

Dans les prochaines semaines, des bancs seront aussi installés avec cet arbre. «Notre but, c’est de mettre trois bancs en dessous de l’arbre, souligne Stéphane Bourassa. Un banc qui va dire «Heille les amis venez me chercher, j’aimerais ça jouer avec vous». Un autre juste à côté qui va signifier «J’ai besoin de me calmer. Si je suis assis là, laissez-moi me calmer tranquillement». Et un autre banc qui va être pour la résolution de conflit.»

Parmi les autres activités qui se sont tenues pendant cette journée spéciale, il y a la réalisation d’un inukshuk géant, le spectacle de Bill bestiole 2 de même que l’interprétation de la chanson écrite dans le cadre des Journées de la culture.

Commentaires

1 octobre 2019

Carole Gauthier Charette

Bravo belle sensibilisation pour nos petits trésors qui s’épanouissent dans une belle environnement de paix.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média