Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

02 octobre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Dans la rue pour «sauver la planète»

Les jeunes de l'école du Boisé ont marché à Buckingham

Marche école du Boisé

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Des jeunes de l’école du Boisé de Buckingham ont marché dans les rues vendredi pour inciter les gens à sauver la planète.

©Le Bulletin-Yannick Boursier

©Le Bulletin-Yannick Boursier

©Le Bulletin-Yannick Boursier

©Le Bulletin-Yannick Boursier

©Le Bulletin-Yannick Boursier

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Près de 150 jeunes de 3e à 6e année ont participé à cette marche organisée par des enseignants de l’école dans le cadre des activités liées aux différentes Marche pour le climat partout au Québec.

«C’est une marche d’environ 3,5 km au total, indique Roch Chénier, enseignant de 6e année à l’école du Boisé. On est passé par la piste cyclable, on est revenu par le pont. On voulait avoir de la visibilité, donc on a traversé la rue principale.»

Tout au long de leur chemin, les jeunes ont brandi des pancartes préparées en classe et ont scandé leur slogan «So so so Sauvons la planète». «C’est un projet qu’on travaille depuis au moins une semaine et demie, indique M. Chénier en parlant de cette marche. Dans chaque classe, les jeunes ont fait des projets qui touchent l’environnement. Les jeunes embarquent, ils sont encouragés.»

Et la population aussi a embarqué dans cette marche. Tout au long de leur parcours, les jeunes ont été salués par des klaxons des automobilistes démontrant leur support. «On a eu beaucoup de soutien à travers la communauté, confirme M. Chénier. C’est le fun pour ça aussi. Les jeunes étaient contents. Aussitôt qu’ils entendaient des klaxons, ils recommençaient le slogan.»

Sensibiliser

Pour Roch Chénier, cette marche était importante pour poursuivre le travail réalisé à l’école pour sensibiliser les jeunes. «Ça ouvre les yeux aux enfants. Ce sont eux qui vont être le plus touchés plus tard. Ce sont eux l’avenir. Ce sont eux qui ont vraiment besoin de faire des gestes.»

Et par les enfants, c’est toute la famille qui peut être sensibilisée. «Et je suis même certain que ce soir (vendredi) ils vont arriver et ils vont en parler aux parents. Et ce soir, il va y avoir que ça aux nouvelles partout à travers le Québec.»

Du côté de l’école du Boisé, cette marche n’est pas le seul geste posé pour l’environnement. «À l’école, on s’est mis un gros défi avec le recyclage et le compostage afin de diminuer le plus possible notre empreinte écologique, explique Roch Chénier. Les jeunes sont au courant de ça et ils embarquent bien dans le projet.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média