Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 octobre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Des nouveaux radars pédagogiques à Gatineau

Il y en aura au moins deux à Buckingham et deux à Masson-Angers

Radar pédagogique

©Gracieuseté

Une cinquantaine de nouveaux radars pédagogiques seront implantés près des écoles de Gatineau dans les prochaines semaines, dont au moins quatre dans l’Est de Gatineau.

Le contrat pour l’achat des appareils a été approuvé la semaine dernière et il ne reste qu’à définir les emplacements exacts où ils seront installés d’ici le début du mois de décembre. Chaque secteur en obtiendra au moins deux, alors que certains secteurs en recevront trois.

Ces radars pédagogiques ne donnent pas de contraventions, mais indique à l'automobiliste la vitesse à laquelle il roule. Un message associé à cette vitesse par rapport à la limite maximum est aussi diffusé pour que les automobilistes prennent conscience de la situation.  

Pour le secteur de Masson-Angers, le conseiller Marc Carrière s’est fait proposer une liste de cinq endroits où ces radars pourraient être installés et il doit faire connaître son top 3. Dans le cas du secteur de Buckingham, le conseiller Martin Lajeunesse doit proposer ses 3 choix principaux parmi les 10 emplacements proposés.

Ces différents emplacements ciblés ont été évalués par les services de la ville pour voir s’ils correspondaient aux besoins recherchés pour ces radars pédagogiques. Toutefois, les conseillers peuvent aussi proposer d’autres emplacements que ceux ciblés par les services.

En ce qui concerne les secteurs qui recevront un troisième radar pédagogique, la décision sera prise par les membres du conseil selon les besoins à la grandeur de la ville.

Radars différents

Les radars pédagogiques ne sont pas nouveaux à Gatineau. En 2016, une première phase avait permis l’implantation de 20 radars dans tous les secteurs de la Ville. Une autre série était prévue par la suite, mais le projet a été retardé en raison de problèmes avec le fournisseur.

Les nouveaux radars pédagogiques seront d’ailleurs différents de ceux de la première phase. Au lieu d’avoir un seul écran qui alterne entre la vitesse et le message à l’automobiliste, il y aura deux écrans qui permettront de donner les deux informations en tout temps.

De plus, les lumières stroboscopiques seront plus grosses pour que ces radars et leurs messages soient plus visibles pour les automobilistes. L’objectif de la Ville est d’augmenter la sécurité près des écoles en misant sur les bons comportements des automobilistes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média