Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

11 octobre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un deuxième album et un rêve à concrétiser pour Daniel Bertrand

Il lance l'album «Rien ne m'arrête» la semaine prochaine

Daniel Bertrand

©Gracieuseté - Dominic Charette

Il a déjà dit qu’il était Jamais trop tard et maintenant il assure son public que Rien ne m’arrête. Le chanteur country Daniel Bertrand lance son deuxième opus et souhaite pouvoir vivre de la musique dans les prochaines années.

L'histoire du chanteur de Masson-Angers n’est pas banale. Après avoir chanté dans sa jeunesse jusqu’au début de la vingtaine, il a décidé de laisser tomber la chanson et a finalement commencé une carrière dans la construction.

C’est 28 ans plus tard qu’il s’est à nouveau retrouvé sur une scène, en 2012, lorsque son épouse l’a inscrite à un concours de karaoké qu’il a remporté. Mais plus que la victoire, c’est la passion qui était revenue pour les veines du chanteur. «Après le premier soir que je suis remonté sur la scène, il y avait vraiment quelque chose qui me manquait», explique-t-il.

Il a donc eu l’opportunité de participer à plusieurs festivals et en 2015, il rencontre André Rondeau qui décide de lui apporter son aide. L’année suivante, il sort son premier album professionnel <@Ri >Jamais trop tard<@$p>, qui lui permet d’obtenir du succès à la radio et d’être invité à la télévision et dans d’autres festivals.

Paul Daraîche

La semaine prochaine, Daniel Bertrand présentera son album «Rien ne m’arrête» au public lors de deux journées de lancement, le 18 à Maniwaki et le 19 à Gatineau, à la salle du Beaujolais à 19h.

Un album «supérieur à l’autre» où il n’arrive toujours pas à faire un classement des 12 chansons qui s’y retrouvent, avoue-t-il. On y retrouve sept chansons originales et cinq reprises.

Une fois de plus, il a reçu des textes de plusieurs auteurs pour réussir cet album. Mais un nom sort particulièrement du lot. «J’ai l’honneur de chanter une chanson de Paul Daraîche», mentionne-t-il.

Grâce à André Rondeau, le contact s’est fait entre les deux hommes et Paul Daraîche a accepté de mettre son talent au profit de Daniel Bertrand. Après que les deux hommes aient discuté, M. Daraîche a écrit la chanson Je suis né pour aider.

Cette chanson traite de la personnalité de Daniel Bertrand qui est toujours présent pour aider les autres. Mais qui, d’un autre côté, se retrouve souvent seul quand il demande de l’aide.  «C’est comme ça dans la vie, indique-t-il sans amertume. J’ai parlé à Paul de ça et c’est devenu le titre Je suis né pour aider. Ça fait une maudite bonne chanson écrite pas un maître.»

Futur

Daniel Bertrand mise beaucoup sur ce nouvel album pour poursuivre la croissance de sa carrière qui a repris depuis quelques années. Présentement, il continue de mener ses deux emplois de front.

«On ne s’en cache pas, avant de monter plusieurs marches, il y a des étapes à suivre, explique-t-il. Ce n’est pas facile.»

Il croit cependant que cet album lui permettra de monter les dernières marches et d’atteindre son but: vivre de son art. «C’est le succès de cet album-là qui va décider le chemin que je vais prendre. Si j’ai un choix à faire, qui s’équivaut, mon choix ne sera pas difficile. C’est sûr et certain que je m’en irai là-dedans.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média