Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

06 novembre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Un jeune leader pour la défensive des Flames de Gatineau

Ligue de hockey junior AAA du Québec

Éric Nadon

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Même s’il amorce seulement sa deuxième année dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec avec les Flames de Gatineau, le défenseur Éric Nadon se retrouve le vétéran et le leader d’une jeune brigade défensive.

Le défenseur de 19 ans est le seul, avec son coéquipier Jacob Roy-Lauzon qui en est aussi à sa 2e année, à avoir une année d’expérience dans la brigade défensive des Flames.

En début de saison, l’équipe d’entraîneur lui a offert le titre d’assistant-capitaine faisant de lui un leader pour ses jeunes coéquipiers. «Je trouve que c’est une belle expérience, indique-t-il. C’est rare que tu as l’opportunité d’être un peu plus un leader. Les gars sont jeunes, les gars sont talentueux. Je vois leur progrès. On travaille fort dans les pratiques.»

«Il faut que tu aies de la gratitude envers les opportunités qu’on te donne, ajoute-t-il. Ça m’a donné l’opportunité d’avoir un plus grand rôle. Je pense que je suis respecté par les gars dans la chambre, mais avoir le «A» ça me donne une responsabilité de faire sûr que tout fonctionne bien.»

Avant même le début de la saison, le jeune défenseur savait ce qu’il voulait apporter à la formation cette année. «J’avais déjà pensé un peu à ma saison. Je voulais être quelqu’un de vocal, qui allait leader par l’exemple.»

Dans son rôle, il souhaite aider, mais sans en faire trop. «J’essaye de leur donner un peu d’expérience quand je peux, mais j’essaye de ne pas être trop fatigant non plus. Je ne suis pas leur coach. Mais j’essaye de leur épauler dans leur progression.»

C’est la même chose sur la glace. Il a appris par le passé qu’il devait aussi faire attention à ses agissements et il utilise cette leçon dans son rôle. «La seule autre fois que j’ai vraiment vécu ça, c’était dans le midget AAA. En tant que 17 ans, j’avais vraiment un grand rôle dans l’équipe. Par contre, j’étais très indiscipliné. J’avais aussi tendance à sortir de ma game. Je n’étais peut-être pas autant là pour les gars. Je me suis dit : c’est ma deuxième chance, je veux faire ça comme du monde. Je veux vraiment aider les gars.»

Sur la glace

En plus de jouer son rôle de leader, Éric Nadon connaît du succès aussi sur la glace. Il est le meilleur marqueur chez les défenseurs avec six points. Le défenseur montre aussi une fiche de +1 en 17 parties, le meilleur résultat parmi les réguliers de l’équipe.

Ce dernier travaille fort sur cet aspect. «Je suis quelqu’un qui priorise mon jeu défensif. J’aime mieux arrêter un but que d’en faire un. C’est quelque chose qu’il faut que tu fasses ``day in, day out``.»

«Si tu es là à chaque shift, il y a juste des bonnes choses qui peuvent arriver. Je travaille fort depuis le début de l’année, je travaille fort dans les pratiques. J’essaye d’améliorer ma vitesse. Je travaille encore sur des affaires.»

Il a aussi un rôle prédominant contre les meilleurs joueurs adverses, mais c’est un rôle qu’il aime. «Être matché contre des grosses lignes, j’aime ça. Je suis quelqu’un de compétitif.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média