Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 novembre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

L’intersection MacLaren/avenue de Buckingham reste problématique

Le feu de circulation souvent accroché

Intersection

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Même si des modifications ont été apportées dans les dernières années aux lignes d’arrêt, l’intersection de la rue MacLaren et de l’avenue de Buckingham reste encore problématique et peu de solutions sont possibles pour la ville.

Les utilisateurs peuvent voir à quelques reprises le feu de circulation vertical qui permet aux gens sur MacLaren de tourner à droite sur l’avenue de Buckingham qui est complètement tourné, faisant face aux automobilistes provenant de l’avenue.

Cette situation serait causée par des camions venant du pont Brady et tournant sur l’avenue de Buckingham et qui, faute de place, passent trop près et accroche donc la lumière. À quelques occasions, la ville a même retrouvé le feu de circulation à terre, indique le conseiller du secteur, Martin Lajeunesse.

Il y a quelques années, la ville a modifié la signalisation à cette intersection en reculant la ligne d’arrêt des automobilistes voulant tourner sur le pont Brady. Mais cette mesure ne fonctionne pas toujours et la ligne d’arrêt n’est pas toujours respectée si bien que le problème est toujours présent.

Peu de solution

En ce moment, il y a peu de solutions qui s’offrent à la ville. Selon le Service des communications, plusieurs contraintes, notamment pour le souterrain, empêchent de modifier l’intersection.

Pour sa part, Martin Lajeunesse souligne aussi que le problème n’est pas évident. «Il n’y a pas de place. C’est un coin assez serré pour travailler. Il n’y a pas grand-chose pour travailler.»

Certaines solutions ont été envisagées. Comme la possibilité de mettre un poteau pour empêcher les camions d’être trop près. Mais cette mesure aurait des impacts sur l’accessibilité universelle, indique le conseiller. Il a aussi été pensé d’installer plus solidement le feu de circulation, mais il est préférable qu’il soit mobile pour éviter des bris plus importants qui pourraient se faire s’il est accroché, indique M. Lajeunesse.

Pour le moment, des requêtes sont faites au 3-1-1 lorsque le feu est déplacé pour le faire remettre en bonne position.

Commentaires

7 novembre 2019

Carole Meloche

Il n'y aurait pas moyen d'enlever le poteau et de plutôt suspendre le feu de circulation d'une façon quelconque?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média