Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 novembre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

La Grande Tournée des écoles souhaite accueillir 200 cyclistes

Commission scolaire au Coeur-des-Vallées

Lancement GTE

©Le Bulletin-Yannick Boursier

Pour la prochaine Grande Tournée des écoles de la Commission scolaire au Cœur-des-Vallées le 14 mai prochain, le chiffre magique des 200 cyclistes pourrait bien être atteint.

Cette année, l’événement a accueilli près de 170 participants qui ont fait la tournée de toutes les écoles primaires et secondaires de la CSCV en vélo. Des membres du personnel, des élèves et des gens de la communauté.

Jeudi dernier, la Grande Tournée des écoles a lancé les inscriptions pour la 6e année qui aura lieu le 14 mai 2020. Et son instigateur, Frédéric Ménard, ne cache pas sa volonté d’atteindre le chiffre magique des 200 participants, ce qui permettrait d’améliorer le record établi cette année.

Mais ça permettrait surtout de sensibiliser encore plus de gens. D’abord dans la communauté, alors que la Grande Tournée des écoles souhaite se faire connaître de plus en plus des gens d’affaires dans le but de passer le message de l’importance de l’activité physique aussi dans les entreprises de la région. 

«On souhaite que les entrepreneurs inculquent une certaine tradition d’activités physiques au sein de leur entreprise, mentionne M. Ménard. On sait qu’une entreprise où les employés sont actifs, c’est une entreprise plus performante, où il y a moins d’absentéisme.»

Du côté des écoles aussi il souhaite une plus grande participation, mais dans ce cas, ce sont les moyens physiques qui n’aident pas. «Présentement, nous, on a 28 vélos qu’on prête aux écoles secondaires. On n’en a pas assez. Il faut acheter d’autres vélos.»

«C’est sûr que cette année, on a au moins 28 élèves qui vont pédaler parce que nos vélos vont être occupés. Il y a des aussi gens qui ont leur vélo, alors on va en avoir plus. Notre défi, c’est d’aller chercher l’équipement parce que c’est un peu ce qui nous freine présentement.»

Frédéric Ménard espère pouvoir avoir une quarantaine de vélos qui pourront être prêtés aux écoles secondaires dans l’avenir, mais le tout dépendra des fonds disponibles.

Geste symbolique

Pour procéder au lancement des inscriptions, la Grande Tournée des écoles a passé cette année la journée à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin avec des vélos stationnaires. Différentes personnes de l’école et de la communauté se sont relayées sur ces vélos placés dans l’entrée.

Ce geste était plus que symbolique pour Frédéric Ménard. C’est de montrer le bon exemple, mais aussi de faire un coup d’éclat pour toucher les étudiants. «Au début de la journée, ils étaient déstabilisés, On dérangeait. Mais après, ils revenaient prendre un vélo. Un moment donné, on a manqué de vélo. Ça c’est intéressant. On est en train d’avoir un impact réel chez les élèves. C’est ce qu’on souhaite.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média