Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 novembre 2019

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Une campagne de financement pour l’église de Notre-Dame-de-la-Salette

Pour pouvoir changer les fenêtres

Église Notre-Dame-de-la-Salette

©Le Bulletin-Yannick Boursier

La Fabrique de l’église de Notre-Dame-de-la-Salette souhaite amasser 50 000$ pour remplacer les fenêtres de l’église.

Une campagne de financement a été lancée dans les dernières semaines dans l’espoir de trouver le montant nécessaire à ces travaux de remplacement plus que nécessaires. «Ça faisait longtemps qu’on parlait qu’il fallait arranger les fenêtres de l’église», confirme Daniel Hart, président de la fabrique.

Cette dernière ne voulait pas y aller simplement de travaux cosmétiques sur le bois entourant les fenêtres. Elle souhaitait faire les travaux nécessaires pour s’assurer de ne pas avoir à refaire de nouveaux travaux dans quelques années.

Mais avant de prendre cette décision, les responsables se sont penchés sur une question importante: Quel est l’avenir de l’église de Notre-Dame-de-la-Salette ?

«À l’unanimité, tous les marguilliers étaient d’accord pour dire que si on investit une somme aussi élevée, c’est parce qu’on veut la garder et non pas la vendre dans 5-10 ans pour que quelqu’un la démolisse», indique M. Hart.

«On sent qu’on est appuyé par les paroissiens. On a cette ferveur de dire que même si on est pas nombreux, il faut que l’église reste. Et on s’aperçoit qu’on a aussi l’appui de beaucoup de gens qui ne viennent pas nécessairement à la messe, mais qui veulent, eux aussi, que l’église continue et qu’on en prenne soin. Dans notre village, c’est un peu un repaire l’église. C’était important pour nous de dire oui, on la conserve.»

Vendre des bancs

Fort de cette décision, la fabrique doit donc trouver 50 000$ pour réaliser ces travaux. Elle entend faire des demandes de subventions auprès de plusieurs organismes dans les prochaines semaines. Plusieurs commanditaires seront aussi approchés.

Mais une campagne a aussi été lancée auprès des paroissiens, notamment par la vente des bancs de l’église. «On avait déjà eu une idée, qui nous avait été suggéré par monsieur le maire (Denis Légaré), de vendre les bancs d’église, explique M. Hart. On n’y avait pas donné suite, mais quelqu’un a soulevé ça et on s’est entendu pour dire que ce serait une belle façon d’aller chercher de l’argent.»

Déjà, plusieurs personnes ont procédé à l’achat d’un des bancs de l’église et la campagne se poursuit. Daniel Hart espère réussir à toucher non seulement les paroissiens actuels, mais aussi les familles originaires de Notre-Dame-de-la-Salette et qui ont déménagé.

«Ce que j’aime beaucoup dans l’idée, c’est d’aller chercher des gens qui ont été importants pour la municipalité dans le passé. Il y a des familles qui sont ici depuis toujours. J’aimerais ça qu’on puisse aller chercher ces gens-là même si ces familles n’habitent plus la Salette. Ça serait pour rendre hommage à leurs parents et grands-parents qui ont fondé la paroisse ici.»

Les personnes intéressées à faire un don peuvent contacter les responsables de la collecte, France et Raymond Bérubé, au 819 766-2728 ou beruberaymond@gmail.com

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média