Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 janvier 2020

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Plus d’argent pour les rues locales ?

Marc Louis-Seize

©Le Bulletin - Yannick Boursier

Pour les petites municipalités rurales, il peut être difficile d’investir l’argent nécessaire pour remettre en état certaines routes locales. Dans cette optique, L’Ange-Gardien emboîte le pas à d’autres municipalités québécoises en demandant la création d’un nouveau Fonds pour financer la réfection du réseau routier local.

La municipalité entend «participer activement» à la demande de la création de ce nouveau fonds lancée par la MRC du Haut-Saint-François.

Présentement, il est difficile pour les petites municipalités d’obtenir de l’argent pour le réseau routier dans les programmes existants, affirme le maire Marc Louis-Seize. «Les programmes existants, ça ne suffit pas. Ça va dans les grosses villes.»

«Le gouvernement doit mettre plus d’argent pour aider les municipalités pour venir à bout de mettre les sommes nécessaires pour les infrastructures», ajoute-t-il. Ce nouveau fonds devrait selon la résolution adoptée, se baser sur la capacité de payer, l’accès difficile au programme, les défis de développement des milieux ruraux et la qualité des infrastructures.

Sommes importantes

Le maire indique que plusieurs routes importantes se trouvent sur son territoire et nécessitent beaucoup d’investissement. «Par exemple, on a le chemin Rivers qui part de L’Ange-Gardien qui va jusqu’à Notre-Dame-de-la-Salette. C’est une longue distance. On est constamment en train de mettre de l’argent là-dedans.»

«Je pourrais aussi nommer Pierre-Laporte ou Donaldson. Ce sont des chemins avec beaucoup de kilométrage. Quand je regarde la longueur et les sous que ça prendrait pour les mettre à niveau, je ne sais pas quand on pourra y arriver si on n’a pas d’aide externe», ajoute-t-il.

«Ce que ça coûte pour faire un kilomètre de chemin en asphalte pour des petites municipalités, c’est beaucoup de sous. Et 1% de taxe chez nous donne 52 000$. Tu ne vas pas loin en asphalte avec ça.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média